La pêche à la chapelle

Cela faisait des mois que la rivière était à sec. Alors les pêcheurs ordinaires en eurent assez et se mirent à prendre un peu de tout. Des gazelles et des livres. Des maisons abandonnées. Des allées de tilleul. Des marchés, des kermesses. Ils étaient équipés pour la pêche au gros. Un jour, il en eurent assez du « matériel » et se mirent à pêcher de l’illusion et du rêve. Cela dura un temps. Puis ils se mirent à pêcher des idées, de grandes théories, de la spiritualité. Quand ils eurent pêché une chapelle romane du XIIème siècle, ils se dirent qu’ils avaient atteint leur but ultime. Ils se firent  moines et enseignent désormais les rudiments de pêche à la chapelle à une poignée de crève-la-faim-de-Dieu dans les paroisses sans lieu de culte.     

 

8 commentaires sur “La pêche à la chapelle

  1. De là est née la prière et la foi ? A quoi cela tient !
    Un texte hérétique pêché dans une âme damnée ?
    Quoi qu’il en soit, il est de bonne eau, qu’à la fin,
    Il cale les estomacs les plus avides . . . du péché !

    Max-Louis

    J'aime

Les commentaires sont fermés.