Épisode 8: Concours de blogues

Résumé des épisodes précédents:Le narrateur rencontre sa demi-sœur, ce qui le distrait un moment de ses réflexions douces-amères sur l’avenir des blogues.

 Sur l’avis d’un ami blogueur, j’ai participé à des concours. Pour commencer, celui de la création du plus grand nombre de blogues en 50 minutes chrono. Je suis arrivé 3ème, j’en avais créé 187 mais j’étais bien en deçà du vainqueur qui en avait lancé 523. Je soupçonne, et je ne suis pas le seul, qu’il en avait caché sous la chemise. On a posé réclamation mais, même s’il avait été déclassé, 35 petits blogues me séparaient du deuxième, un Estonien sans travail, que je retrouvai bientôt sur un autre concours, celui consistant à obtenir, en 24 heures chrono, le plus de visiteurs sur un blogue de son choix. Le tout étant, en la circonstance, comme tout bon blogueur le sait, de choisir des mots-clés judicieux, de taguer juste. Mon expérience me servit et je tapai : « Britney nue », « Paris Hilton nue » (Ségolène n’avait pas encore posé sa candidature à la candidature et personne ne connaissait l’existence de Sarah Palin). Il faut aussi choisir des vieilles gloires pour les séniors : Brigitte Bardot par exemple, en espérant qu’il n’existe aucune photo d’elle dénudée aujourd’hui et même vieille d’une décennie. Il faut penser à ceux ou celles qui veulent voir des hommes nus, politiques de préférence, car c’est moins leur dada, excepté le calendrier parlementaire. Reynders, Gavaux, Lutgen pour les Belges, sans oublier l’incontournable Daerden (avant son lifting), éviter les hommes politiques carolos, trop changeants, dont on n’a pas le temps de retenir le nom ; chez les Français :Copé, Sarko, de Villepin…  Darcos ? Non, pas lui quand même ! Et choisir ses mots-clés en fonction de l’actualité people, des jeux de téléréalité etc.

Finalement, j’ai perdu à un visiteur près. Je l’aurais bien étranglé, celui-là qui a cliqué sur le blogue de mon concurrent l’ayant emporté avec une phrase-clé inattendue: « Gable à cheval sur Mansfield ». Il paraît que c’est fort couru des blogueuses âgées (plus nombreuses, comme les statistiques le montrent, que les blogueurs) qui se mettent à l’usage des TIC dans les centres cyber des maisons de repos.

Non seulement je n’avais pas fait d’études mais j’étais incapable de gagner le moindre concours malgré la passion de toute une vie pour la blogue attitude. Si j’avais souvent été mal dans ma vie, à ce moment-là, ce fut le pompon: je me jetai sous un train, enfin, j’attendis couché sur les rails un train qui n’arriva jamais. Manque de pot, l’Estonien avait eu la même idée que moi cinq kilomètres plus avant. Lui, il avait tapé: « Le baiser de Clark Gable et Vivien Leigh dans Autant en emporte le vent » Pour les mots-clés, il faut éviter les longueurs, ça lui avait échappé. Lui, le train-train de la vie l’a raccourci dans les grandes largeurs.

 

Publicités

3 commentaires sur “Épisode 8: Concours de blogues

Les commentaires sont fermés.