Mes sirènes

Chaque vendredi soir, je pêche des sirènes dans l’eau des miroirs. Sur un fil de laine, je les fais sécher. Le samedi midi, elles me préparent des crustacés à la sauce corail. Après le repas, je triture leurs écailles pour un filet de chair. Puis je bois des baisers à leur bouche encore salée. On dort dans des lits grands comme des rivières. Puis on part rêver.

Le dimanche matin, je les emmène au marché. On achète des poissons de toutes les couleurs: daurades roses, raies noires, silures blancs, soles saumon, limandes vert d’eau… À la fin du week-end, j’installe les sirènes derrière les glaces sans tain d’où elles m’adressent longtemps de grands signes muets. Pendant la semaine, je vais à la chasse aux reflets.


 

2 commentaires sur “Mes sirènes

Les commentaires sont fermés.