au Carnaval

<!– /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent: » »; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;}p {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;}@page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;}div.Section1 {page:Section1;}–>

au Carnaval

le poème porte un masque

pour cacher ses mots

 

il jette ses lettres-confettis

à la tête du gille  

 

il boit du jus d’orange

dans des sabots en bois

 

il presse ses grelots

au-dessus du feu de joie

 

rentré chez lui

il étale les brindilles de vers

pour former ce poème-ci

Publicités

Un commentaire sur “au Carnaval

Les commentaires sont fermés.