LA FEMME UNIVERSELLE

Femme dos nu - Ma passion la peinture

Enfin, il avait rencontré la femme universelle.

À la tête tournée vers les étoiles. Aux pieds couleur de sable. Aux seins pleins comme des pommes d’api, aux jambes vertigineuses. Aux hanches maritimes. Aux mains douces comme des branches de saule. Qui parlait du plaisir de plaire avec la verve d’une démarcheuse de chez Loréal et une voix crémeuse comme du lait d’ânesse.

Mais au bout d’une semaine d’existence commune, il dut bien en convenir : la femme universelle, si elle dépassait tous ses rêves, n’était pas la femme de sa vie. 


Femme dos nu de Kirsch-Anna

5 commentaires sur “LA FEMME UNIVERSELLE

Les commentaires sont fermés.