Naturisme

<!– /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent: » »; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;}@page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;}div.Section1 {page:Section1;}–>

Le vent était nu. Les arbres étaitent nus. La mer était nue. La lumière aussi, et le ciel, et le fond de l’air. La planète entière était-elle devenue un immense terrain pour naturistes ? Et il se dévêtit à son tour, pensant faire comme tout le monde. Avant de remarquer au loin une montagne qui faisait des manières pour enlever son manteau de neige.

Publicités

L’abstraction

<!– /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent: » »; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;}@page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;}div.Section1 {page:Section1;}–>

Il savait qu’elle serait à lui. Mais où ? Dans un champ, dans une voiture, dans une chambre, dans le train, dans la mer, dans les dunes ? C’était ce sur quoi il butait. Alors il fit dans ses rêves abstraction de l’endroit où ça se passerait et il y parvint presque. Quand elle se donna à lui, il ferma les yeux et ce fut tout à fait comme il se l’était imaginé.

Avant de dormir

<!– /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent: » »; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;}@page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;}div.Section1 {page:Section1;}–>

Avant de dormir, il avait besoin de déchirer une femme de papier en petits morceaux. Après, il faisait des beaux rêves de femmes dispersées aux quatre points cardinaux du livre de l’univers. 

 

Michaël Jackson et vous

Star du troisième type, personnage mutant du XXème siècle finissant, Michaël Jackson s’est surtout attiré ces dernières années les sarcasmes à propos de sa vie privée et du blanchiment de sa peau alors que ce qu’il a surtout blanchi, popularisé comme personne, c’est la musique noire confinée avant lui dans un ghetto culturel.

Stranger in Moscow

http://www.dailymotion.com/swf/x8wnn&v3=1&related=1

Un montage d’images de Fred Astaire et Cyd Charisse sur Smooth criminal

M.J. en 10 clips:

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/article/michael-jackson-en-10-clips/

Un choix de clips parodiques:

http://www.ecrans.fr/Michael-Jackson-de-Thriller-a,7579.html

 

Vos messages d’affliction ou de soulagement, de nostalgie ou de joie, vos réactions, vos souvenirs black or white liés au personnage,  à ses chansons, à ses clips sont les bienvenus en commentaires.

La mélancolie / Jean-Christophe Miossec

Choisi par Clara qui écrit justement: « Avec des phrases sensibles, Miossec a su exprimer, décrire ce sentiment si particulier qui oscille entre le mal-être et la déprime. »

« La mélancolie
Qui vient qui coule
Qui vous enfonce tout doucement
Qui vous enroule
Qui vous blottit
Qui vous protège des ouragans
La mélancolie qui vient qui cogne
A la porte si souvent
Que l’on s’y abandonne
Que l’on se roule même dedans « 
(…)

« La mélancolie
Comme une anomalie
Qui démolit tout doucement
Qui vous demande qui vous explique
Qu’on n’est plus des enfants
La mélancolie
Qui coule de source
Qui colle au corps
Et qui vous crée des putains d’emmerdements « 
(…)
« La mélancolie c’est pacifiste
On ne lui rentre jamais dedans « 


Les blogs de Clara:

http://fibromaman.skynetblogs.be/

http://fibromaman.blogspot.com/