TES CRÈMES

Tu étais la crème

dans mon café

le ciel bleu

sur mon nuage

la petite neige

sur l’écran gelé

de mes idées noires

 

Tu as filé

avec mon café

sans nuage

et ma télé vapeurs

brûlante de tes images

Je ne saurai jamais

où tu es allée

et c’est tant mieux

 

Quand j’aurai revendu

toutes tes crèmes de beauté

à une star du porno soft

ou à un curé un peu snob

j’aurai assez de blé

pour tenir

avec tes crèmes solaires

à l’abri des u. v.

jusqu’à la mort de la planète

en me rappelant à jamais

l’été de mes lèvres nues

dans la glace fondue

de tes parties crémeuses


 

Publicités

3 commentaires sur “TES CRÈMES

Les commentaires sont fermés.