l’histoire va

l’histoire va

son cours

et tu pleures

sur l’amour

qui se dissout

dans le moût

de nos existences

prendre garde

au ciel

qu’il ne sème

ses graines

de pluie

dans nos draps

fuir dans les nuages

avant que la terre

ne tremble

prendre l’air

à bras-le-cœur

puis mourir

doucement

dans tes bras

marre

en attendant

de l’amour

sans tes bas



Publicités

2 commentaires sur “l’histoire va

Les commentaires sont fermés.