on s’est

<!– /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Garamond; panose-1:2 2 4 4 3 3 1 1 8 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent: » »; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »;}@page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;}div.Section1 {page:Section1;}–>

on s’est frottés

on s’est marqués

on s’est marrés

on s’est mariés

 

on s’est lavés

on était sale

on s’est jetés

on s’est fait mal

 

on s’est repris

on s’est lancés

on a été loin

on était bien

 

on s’est tournés

on s’est tordus

on s’est torchés

on s’est traités

 

on s’est trouvés

on s’est trompés

on sait qu’on s’est

perdus puis rien

Publicités

6 commentaires sur “on s’est

  1. Je ne sais pas si tu le prendras comme un compliment ou non, mais ça l’est : on dirait des paroles d’une bonne chanson yéyé. Et si tu l’envoyais à Françoise ou à Jane ? 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.