Rue Hardellet / Philippe Leuckx

On allait rue Hardellet

ramasser les nuages

souffler par-delà les murs

les raisons d’espérer

il y avait toujours une brèche

à explorer

dans les broussailles du jour

et parfois un réverbère

déposé par Doisneau

nous liait au lait de l’aube

on allait on venait

toujours d’un sang hâtif

coeur léger et mains sauves

 

Philippe Leuckx


Publicités