Ecrire me fatigue de plus en plus…

Ecrire me fatigue de plus en plus

Aussi serai-je d’autant plus bref.

 

Poète sans beaucoup d’audience

je me suis fait un « non » dans les lettres.

 

Loin des esprits enrégimentés

par les entrepreneurs de félicité,

 

ce qui me rend la vie supportable

c’est qu’on s’occupe peu de moi.

 

Paul Neuhuys (1897-1984)

in Le secrétaire d’acajou

Le blog de la fondation Ça ira!:

http://caira.over-blog.com/pages/Presentation-543984.html

 

Publicités

4 commentaires sur “Ecrire me fatigue de plus en plus…

  1. « Ecrire me fatigue de plus en plus
    Aussi serai-je d’autant plus bref. »
    Je partage…
    et je dirais même plus, comme dirait Dupond : « Lire me fatigue de plus en plus »…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.