Jacques Rancière, À voix nue

465120477-photo.jpgJacques Rancière est, cette semaine, tous les jours à 20 h, l’invité d’À voix nue sur France Inter.

Lundi 5/9: La philosophie déplacée

Mardi 6/9: Le partage du sensible

Mercredi 7/9: L’âge démocratique

Jeudi 8/9: La parole muette

Vendredi 9/9: Politique de l’art

A écouter ici:

http://www.franceculture.com/emission-a-voix-nue-jacques-ranciere-15-2011-09-05.html

Ma lecture de Le maître ignorant:

Jacques Rancière nous parle de l’expérience pratiquée en 1818 par Joseph Jacotot qui, sans connaître le Hollandais, apprend avec une édition bilingue de Télémaque, le français à des étudiants flamands de l’Université de Louvain, alors dépendant des Pays-Bas. « La révélation qui saisit Joseph Jacotot se ramène à ceci: il faut renverser la logique du système explicateur. L’explication n’est pas nécessaire pour remédier à une incapacité à comprendre. C’est au contraire cette incapacité qui est la fiction structurante de la conception explicatrice du monde. » Ce qu’il réalise, c’est qu’on peut apprendre seul et sans maître explicateur, « par la tension de son propre désir ou la contrainte de la situation ». Il parle d’émancipation qu’il différencie de l’abrutissement, celle-ci s’appuyant sur l’opposition de la science et de l’ignorance.

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family: »Times New Roman »;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

Lire la suite:

http://lesbellesphrases.skynetblogs.be/archive/2009/02/05/le-maitre-ignorant.html

Publicités