Le trajet

Pendant son trajet, il croisa des véhicules avec au volant successivement sa femme, un voisin, un collègue, son père, sa mère, son premier employeur, son directeur de thèse, un professeur du lycée, sa grand-mère, un ami d’enfance, son institutrice d’école gardienne, sa nounou, Léopold III… Quand au bout d’une heure et demie de route, il croisa Napoléon, il comprit qu’il avait s’était trompé de taxi et n’était pas monté dans celui pour le futur. Mais il n’était plus possible à cette étape de son voyage de faire machine avant. 

3 commentaires sur “Le trajet

  1. Très bonne idée, Marcel, d’avoir arrêté la dérive temporelle sur cette panne en guise de chute providentielle. On aurait pu imaginer pire!
    Pour ne pas revivre Mai 68, Edmée?:-)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.