Les pommes

images?q=tbn:ANd9GcQqRLz6rZr5GDh33y-VnAfG5R_C3U8GDm7O7siIqGdEPAPY5RD0kADepuis l’enfance, je plais aux pommes, et réciproquement. Cela m’a valu des sarcasmes tout le long de ma scolarité car mes condisciples n’en pinçaient que pour les mandarines. Puis quand ce fut la mode des bananes et des poires et, même des abricots, je restai fidèle à mes premières amours. À quinze ans, je fus dépucelé par une pomme Gala. À ma majorité, je me suis pacsé avec une Golden. Mais ça n’a pas duré, j’ai eu le béguin pour une Granny Smith du plus beau vert au jus délicieusement acide. Mais c’est une Belle de Boskoop qui m’a mis les pépins dessus définitivement. Je lui ai passé la bague au trognon. Nous avons vécu heureux malgré l’exclusion dont notre union a fait l’objet pendant ce temps, celui des cerises amères et des raisins secs. Nous n’avons eu qu’un fils qui, depuis qu’il vit dans les arbres, plaît aux dattes et pas aux figues, allez comprendre le jeu des attirances et des répulsions.


extrait de Penchants retors, E. Allard (éd. Gros Textes, 2009), 100 textes courts.

L’illustration de couverture est tirée d’une toile de S. Gucciardo

http://rionsdesoleil.chez-alice.fr/GT-Editions2009.htm


  

2 commentaires sur “Les pommes

Les commentaires sont fermés.