DIX PETITS POÈMES

la poésie

parfois la poésie coule de source

loin des fleuves du dire

dans les bocaux de la littérature

les poissons des mots flottent

entre deux phrases

 

parfois la poésie se couvre de prose

c’est qu’il va pleuvoir

toutes sortes de choses

c’est qu’il va falloir

rentrer sa muse

 

images?q=tbn:ANd9GcQk6OE_DrA2Cez3MkmwVYmrEqqb5t2A9BXha30BfKKD5mAFx5xvx9XO-44

 

c’est une maladie

c’est une maladie qui se refile

de père en fils

comme une épidémie

 

aucun médecin

aucun traitement

ne peut la contenir

 

sinon la mère

avec le sirop de ses seins

et le lait de sa folie

 

images?q=tbn:ANd9GcQk6OE_DrA2Cez3MkmwVYmrEqqb5t2A9BXha30BfKKD5mAFx5xvx9XO-44

 

dans les musées

dans les musées

les visiteurs

ne posent pas de questions

aux femmes explosées

en petits morceaux

de peinture

 

ils lèchent la peau

écaillée

en découvrant

toutes les réponses

que pose la nudité

à la beauté ensanglantée

 

images?q=tbn:ANd9GcQk6OE_DrA2Cez3MkmwVYmrEqqb5t2A9BXha30BfKKD5mAFx5xvx9XO-44

 

la piste

le ciel s’allonge dans mon lit

en déposant ses nuages 

sur l’oreiller

 

parfois

des avions légers

atterrissent au milieu de la nuit

 

je ne me lève pas

pour évacuer la piste

des rêves


images?q=tbn:ANd9GcQk6OE_DrA2Cez3MkmwVYmrEqqb5t2A9BXha30BfKKD5mAFx5xvx9XO-44


la traversée

d’une seule envolée

traverser l’azur

 

puis tomber amoureux

d’une terre sans espace

 

où la vue seule

aurait la vie sauve

 

tandis que court à sa perte

la ligne d’horizon

 

images?q=tbn:ANd9GcQk6OE_DrA2Cez3MkmwVYmrEqqb5t2A9BXha30BfKKD5mAFx5xvx9XO-44


les égalités

l’homme ne vaut pas le rat

la femme ne vaut pas la souris

à quoi bon alors

toutes ces histoires d’égalité

entre rongeurs ?

 

images?q=tbn:ANd9GcQk6OE_DrA2Cez3MkmwVYmrEqqb5t2A9BXha30BfKKD5mAFx5xvx9XO-44


ne pas jouir

pour ne pas

sortir

de la volupté

par la petite porte

du plaisir

 

images?q=tbn:ANd9GcQk6OE_DrA2Cez3MkmwVYmrEqqb5t2A9BXha30BfKKD5mAFx5xvx9XO-44


essais & terreurs

j’ai bien essayé de manger

mon père et ma mère

mais ce sont des légumes

et je suis un indéfectible carnassier

 

j’ai bien essayé de manger

un fantôme

mais c’est bien inconsistant

à part les draps, c’est du vent

 

images?q=tbn:ANd9GcQk6OE_DrA2Cez3MkmwVYmrEqqb5t2A9BXha30BfKKD5mAFx5xvx9XO-44


à l’enterrement

à l’enterrement

du soleil

 

pas un chat

à la ronde

 

pas une queue

de radis

 

pas une goutte

de pluie

 

on aurait dit

la fin du monde

 

images?q=tbn:ANd9GcSDC5oW3heJ0U4gjX5MW7IsscSsgLo6uDVnNGaS1V4HvzVGg8kwlhBC0VQ

 

avant d’écrire

ne te prononce pas

tire au jugé

tue s’il le faut

pousse au crime

en silence

masque ton envie

de commettre un massacre


images?q=tbn:ANd9GcQpURumzasPFAg8Yd4yDUcSs_etuo0rOusukPIUeBk8R6ZIt-LopoijKVtf

Publicités

Un commentaire sur “DIX PETITS POÈMES

Les commentaires sont fermés.