De DONEGAL à BÉTHUNE: 2 textes de Denis BILLAMBOZ

Dona de Donegal

Souvenir d’une soirée magique dans un tout petit pub de Donegal en Irlande où un trio chantait de magnifiques ballades irlandaises.

 

C’était déjà soir

Un soir presque noir

Le vent fouettait

L’averse cinglait

Je repoussai l’huis

Entrai dans le bruit

Dans un océan

De brouillard gluant

Odeur amère

De la bière

 

Feu dans les cheveux

Soleil dans les yeux

La pinte en main

D’une voix d’airain

Du pub la diva

Elle chantait Dona

Un refrain d’Eire

Un hymne fier

De la légende

Du pays d’Irlande

 

Sous l’œil affamé

Du martyr aimé

Bénie par le Saint

Patron  de l’Erin

Chante la fille

Que ta voix brille

Dans les étoiles

Lève le voile

Sur la légende

Qui court la lande

 

Oh kiss me Dona

 

Dona de Don’gal


 



Histoire en béton

 

Elle est en béton mon histoire, en béton et en bitume, c’était un riche gars de Béthune qui se vantait d’avoir fait fortune dans le béton mais personne n’aurait osé prétendre que Madame aurait trouvé bonne fortune sur le bitume. Ca non ! Jamais ! Certes ce n’était pas un grand amour tout juste l’alliance de la bonté et du béton mais surtout pas l’union du béton et du bitume, fût-il de Béthune, quoique ce n’était peut-être que la rencontre du bitume et de la bonté de Béthune. Les histoires d’amour en béton ça n’existe pas même à Béthune, pas plus sur le bitume que dans le béton.


 

008Bethune2011.jpg

Publicités