AGNÈS HENRARD est RAVIE

P.Leuckx.jpgpar Philippe LEUCKX

Pour accompagner les toiles économes de Juliette Rousseff, sobres comme des peintures intimistes de Morandi, toutes dans les beige, ocre, rouge adouci, vert bronze, lie-de-vin, Agnès Henrard, que de rares livres ont fait connaître pour ses beaux textes d’intimité fiévreuse, sait, elle aussi, donner dans le bref blason ou le quatrain léger pour atteindre à une simplicité souveraine. Comme dans « L’aile du loup, le lait de l’ange » ou « Au plus nu de nos danses », la poétesse invite à la contemplation des flux, à la divination des foudres, à suivre la « voix aimée ».

Et donc, le titre « RAVIE » est à lire au double sens de l’enjeu esthétique et de la joie inouïe du ravissement.

a_henrard.jpgAdorant jouer de l’allitération et des harmonies musicales qu’elle génère, l’auteur envoûte à son tour et convie au partage des sonorités :

« Derrière le voile/ Visage ébloui »

ou

« Délivre l’ample langue

De l’ange »

De quoi « l’âme est ravie »?

De l’intériorité retrouvée?

« Celle dont l’âme est vraie », juste anagramme, « reconnaît /les voix levées », « accueille/ Ce qui t’ensemence », « a touché ce matin/ Le bord intime/ De l’infini ».

Une extrême élégance tisse tous ces poèmes, accompagne « les chants longs/ Des plus anciennes/ Communions ».

Une extrême sensualité borde les trames, les tissus, les voiles, dévoile les coeurs, dénoue les corps.

L’eau des fontaines, le ciel délivré, la main traversent ces désirs et la vie est comme « effleurée »

Une beauté qui ne s’altère consent à se livrer :

« Où trouver le passage

De la matière

Inachevée

Vers la plus fine

Transparence? »

On se laisse gagner par cette voix, à la fois douce, sereine, déliée, prompte à saisir le ténu dans le filet des voix.

C’est très beau.

Comme un visage.

D’abandon.

De beauté.

Agnès Henrard et Juliette Rousseff, RAVIE, L’Arbre à paroles, 2013, 52p., 10 €.

Agnès HENRARD sur le site de la MAISON DE LA POÉSIE d’AMAY pour un précédent recueil:

http://maisondelapoesie.com/index.php?page=dans-la-beaute-je-marcherai—agnes-henrard

Publicités