Mon peintre préféré

Mon peintre préféré

Mon peintre préféré ne m’aime pas ! Renoir veut d’autres modèles, plus en chair et en rondeurs.

C’est vrai qu’avec mes cinquante kilos à peine, je suis un oiseau pour Chagall. Lui me portera dans les airs.

 

chagall-au-dessus-de-la-ville1.jpg

 

Des ratés espagnols

Ma machine à fabriquer des Goya a des ratés : elle produit indifféremment des Gris et des Picasso période cubiste dont je n’ai rien à faire.

Moi, ce sont des Goya et rien que des Goya dont j’ai besoin tout de suite. À la rigueur, un Velasquez ou un Zurbaran.

 

ddebdbd241.jpg

 

Pigeon vole

Ce peintre qui n’avait pas le sou mais des pigments, pour contenter les pigeons, peignit des miettes de pain sur une toile qu’il laissa à sécher sur son balcon.

Les volatiles picorèrent et s’en trouvèrent non rassasiés mais bien peinturlurés autour du bec et en bordure des yeux.

 

5_v8xvq.jpg

Publicités

3 commentaires sur “Mon peintre préféré

Les commentaires sont fermés.