Sur TROIS RECUEILS de Rolf DOPPENBERG & Patrice DURET

P.Leuckx.jpgpar Philippe LEUCKX

 

 

 

« Arithmétique des hirondelles », « Sauter nu dans le Styx », « Uriance », soit trois collaborations de deux amis suisses, autour des thèmes de la nature et des éléments. Une grande sensibilité unit ces deux voix, complices dans l’entretien subtil avec l’eau, la montagne, les mythes requis par une culture tissée de Grèce, d’Alpes profondes. En poèmes brefs (des quintils, des sizains), les deux poètes tissent le réel, jouent du vent, décèlent les « voix », les « souffles ». L’on sent la nuit passée à la fraîche, « le corps engourdi » après l’observation des astres, « la nuit « , « le pré noir ».

Uriance_couverture.jpg

La dextérité à décrire « la montée des ombres », l’extrême attention à restituer des moments vécus : « le val au couchant », « la contrée des cimes s’est inscrite en vous » : une grande empathie emporte ces textes, partageables tout en étant discrets et fermes comme des expériences uniques de pure poésie.

Rolf et Patrice se complètent, alternent les voix, les styles, proches dans cette vision de « l’eau dans la poitrine », de cette « vie à pleines gorgées », de ce « qui gorge l’arbre de nos artères ».

C’est un très beau travail duel sur la source même de leur poésie : pourquoi s’unissent-ils pour en conjoindre les effets ? L’amitié dense ? Le partage des mêmes terres ?

Nombre de textes évoquent la pureté des jaillissements, la semence, le feu, « les graines » en préparation, la sève ; nombre de vers exaltent ce feu des mots porteurs et ce désir qui s’inscrit en pleine nature. Tout un travail sur le regard et le corps trouve ici voix et densité :

voix à travers ruelles

le cours du corps

sentier sous les chênes

le sous-sol s’unit au ciel

parer les coups du sort

accourt l’encore

et l’hirondelle du lointain

L’ouverture à une nature qui vivifie, tramée de « pulsion de patience » et de « poussière alluviale des mots » porte ces livres au statut d’un « parfum musqué/ haut des collines » : marque de création de deux poètes frères, à l’âme paysagère, profonde.

Les trois livres sont édités au Miel de l’Ours, Genève, 2013-2014.

data_art_6444070_zoom945.jpg

En photo, Patrice Duret qui dirige Le Miel de L’ours depuis 2004.

http://www.mieldelours.ch/page1.php (copier/coller le lien)

Publicités

Un commentaire sur “Sur TROIS RECUEILS de Rolf DOPPENBERG & Patrice DURET

  1. Un grand merci à vous, nouvel ami en poésie !
    Vos mots touchent profond, serai enchanté de faire votre connaissance !
    A bientôt,
    Patrice Duret

    J'aime

Les commentaires sont fermés.