LA POSITION DE L’AUTEUR au moment de la dédicace

 La certitude est le savoir du sot

Georges Elliautou

Les dédicaces: entre larmes et faits cocasses | La Presse

Cet auteur en séance de dédicaces a le geste sûr. Ni trop appuyé, ni trop relâché. L’axe de la tête formant avec la ligne du buste un angle de 33°. Le geste du tireur à l’arc appliqué au livre ! Il sait où il va, il sait ce qu’il a à dire et comment le dire. C’est qu’il a l’habitude de dédicacer dans toutes les foires & kermesses, dans toutes les librairies & boutiques…

On vient de loin pour le voir faire. On le prend en photo, on le filme, sous toutes les coutures, on veut l’angle de vue inouï pour le répercuter sur les réseaux sociaux. On lit religieusement ce qu’il a griffonné sans toujours comprendre son écriture de chiotte, ou de médecin, c’est selon. Ce n’est pas la graphie qui compte chez l’auteur en dédicaces, on l’a compris, mais la position, la façon de se positionner en tant qu’écrivain.

Cette façon même de porter le regard sur le livre avant de s’en emparer, de tourner la couverture, d’effleurer sans prendre. Sans parler de son entrée sur l’aire de dédicaces, sa manière de plier la chaise à sa volonté de s’asseoir, cette façon de regarder par-dessus ses lunettes d’écriture entre bienveillance et mépris pour s’informer du prénom du dédicataire, ce sans-livre-qui-n’a-jamais-dédicacé.

On l’a même écrit : « Décomposition d’un geste parfait » s’est vendu à quelques centaines d’unités d’exemplaires. On a oublié de qui il était sinon qu’il portait sur l’auteur en dédicaces, tel qu’on est arrivé à le qualifier.

Les ateliers d’écriture de cet auteur sont très courus. On y rencontre des écrivains confirmés mais qui doutent toujours, se demandant pourquoi on les lit, ainsi que des auteurs aspirants qui rêvent de dédicacer. Tous répètent et répètent, absorbés par leur projet un rien démesuré, trop vaste pour eux.

Les esprits chagrins disent que les participants singent le geste du maître, qu’ils n’auront jamais son maintien pénétré, sa technique infaillible, son style inimitable et, pour tout dire, la classe de cet auteur en dédicaces que le monde littéraire envie.

Non content d’être l’auteur en dédicaces le plus admiré de sa région, cet homme qui ne craint pas les défis toujours plus subtils a décidé de devenir l’auteur qui, en interview, déclare avec le plus de conviction – et sans rire: « mon livre, mon éditeur, mon œuvre, mon livre, mon éditeur, mon oeuvre… »

2 commentaires sur “LA POSITION DE L’AUTEUR au moment de la dédicace

Les commentaires sont fermés.