CINQ HISTOIRES-BULLES

Les rêves prémonitoires

Chaque nuit, il rêvait de ce qui se passerait dans la journée suivante. 

Une nuit, il rêva de rien. 

Mais il ne réussit jamais à se réveiller. 

 

bulle.jpg

 

Le bruit de l’eau

J’aime le bruit de l’eau qui fuit.

Mais j’aime davantage le bruit de l’eau que je torture entre mes doigts pour tentative d’évasion. 

 

4391-bulles-d-air-WallFizz.jpg

 

La bulle

A quatre-vingt-six ans, cet homme découvrit, en prenant un comprimé effervescent, que ce qu’il aimait boire, ce n’était pas de l’eau pétillante mais de l’eau légèrement pétillante. Heureux comme un égaré qui dans le désert a trouvé une source, il vécut les derniers mois de sa vie comme dans une bulle.

 

bulle.jpg

 

Le départ

Pour retenir son homme, cette femme redessinait les pièces de leur logement à coups de cloisons, repeignait les murs, changeait les installations sanitaire et électrique.

Mais au fond d’elle, elle savait que son homme partirait.

Elle nettoyait, elle récurait, elle faisait polir de la cave au grenier.
Elle corrigeait la décoration du salon du sol au plafond.

Elle ornait les murs de tableaux, de posters, de tapisseries.
Mais elle savait que son homme partirait….

Elle fit aménager une bibliothèque neuve,  un salon de musique, elle déposa un repose-pied devant la télévision, un repose-plat devant l’ordinateur.

Mais elle savait que son homme partirait…

Elle acheta un nouveau lit avec une literie bleue, sa couleur préférée, des peluches en forme de panthère, son animal préféré, et un oreiller ergonomique à ses initiales.

Pendant trente ans elle avait fait toutes les transformations possibles en se fiant à son intuition d’épouse, de femme d’intérieur. 

En sachant qu’un jour son homme partirait avec la maison.

 

maison-bulle-meilleure-photo-reflet_435351.jpg

 

L’infini

Ce jour-là, au comble du bonheur, cette femme afficha un grand, un immense, un infini sourire. Dont, il faut bien dire, on ne vit jamais la fin. 

 

520a502dee5e0-femme-bulle-chewing-gum.jpg

Un commentaire sur “CINQ HISTOIRES-BULLES

Les commentaires sont fermés.