L’AMOUR DES LIVRES ET LE GOÛT DE MA LISEUSE

Le Premier Prix d’Automne de la littérature-entre-deux-portes sera remis un matin de novembre sur un Seuil venteux, dans un tourbillon de Lettres Mortes.

 

 

On songe éternuement à m’attribuer le Prix Gros Poivre.

 

 

Il se tousse que certains jurés du Prix Craché seraient tuberculeux. 

 

 

Il n’y pas d’exemple de Prix de l’Evasion remis à un poète détenu. 

 

 

Le Prix Dimanche est-il remis en semaine?

 

 

Les jurés du Prix du Meilleur 100ème roman ont peu de livres à lire. 

 

 

Lors des grands deuils littéraires, j’observe toujours une minute de science. 

  

 

Régulièrement cet homme recouvre de ses textes le corps d’une femme avant de le découper en morceaux et de l’envoyer à différents éditeurs de polar. 

 

 

Cet écrivain couru, en vacances d’hiver, écrivait en skiant des phrases bien calligraphiées qu’on pouvait lire des cabines téléphériques remplies d’éditeurs armés d’appareils photographiques à zoom puissant.

 

 

J’ai rêvé d’un écrivain en place qui accepterait en première partie de ses livres des nouvelles de jeunes auteurs et qui, en cas de prix, partagerait avec lui. (Littérature fiction) 

 

 

En parcourant la Foire du livre en tous sens, je ne retrouvai jamais le sens de la lecture.

 

 

 Je retrouve le goût de la lecture quand j’ai bien léché la peau d’écran de ma liseuse.

 

8582307604_036764a6c3_z.jpg 

Tu t’es vu(e) quand t’as lu ! 

 

 

 

J’aime mon libraire avec ses qualités et ses dépôts.

 

 

Mon éditeur aime ma femme plus que mon livre et j’aime mon éditeur plus que ma femme… 

 

 

Quand la maîtresse de l’éditeur est la femme de l’écrivain qui porte la maison, il y a péril en la demeure.

 

 

Ma muse me trompe avec le facteur qui lui apporte ses lettres.

 

 

Pour  faire publier  mon œuvre dramatique, j’ai demandé une aide à l’écriture d’une seule pièce. 

 

 

Le Fonds des Lettres est troué, il laisse échapper les écrivains subsidiés. 

 

 

Les vraies poétesses ne prennent jamais la prose.

 

 

Certains écrivains passent à la postérité sans se soucier du feu vert de l’Académie. 

 

 

Du seul livre publié par un écrivain, doit-on parler d’aubuscule ou de crépuscopuscule?

 

 

Les vers ne sont pas des phrases toutes blettes.

 

deco-trompe-l-oeil-koziel-3_1.jpg

 

Mon pharmacien est devenu éditeur, il publiera des recueils d’ordonnances. Mon boulanger continuera d’écrire sur la croûte du pain ses aphorismes enfarinés. 

 

 

Certains  auteurs de brûlots ne devraient pas s’étonner d’être descendus au lance-flammes par la critique.

 

 

Un préfacier qui accepte d’écrire une postface plutôt qu’un avant-propos se déconsidère-t-il ?

 

 

C’est le propre de l’écrivain bidon de faire beaucoup de bruit. 

 

 

Et dire que si Tzara avait autrement ouvert son dictionnaire, on parlerait de cacaïsme ou de babaïsme, mouvements qui, soit dit en passant, ont été inventés depuis. 

 

 

On fait tout un fromage avec les films de Jean-Luc Gouda.

Alain Tomme-Grillet a bien tourné L’Edam et après

 

 

Cet écrivain torche à la vitesse de la lumière ses romans étoiles filantes.

 

 

L’écrivain qui prend la mouche de l’édition papier pousse son éditeur dans la toile. 

 

 

Les rats de bibliothèque ont-ils peur des chats pitres?

 

 

L’écrivaine qui prend la bouche de son éditeur est assurée d’un livre-baiser.

 

 

La compagnie des livres l’excitait. Plus il y avait de livres, plus il bandait. À coup sûr, son passage dans une bibliothèque ou une librairie se soldait par une éjaculation féroce.

 

 

Cet auteur marron ne publie que ses chutes de feuilles. 

 

 

Cette Ministre de la culture avait fait intituler avec humour son site de Promotion des Lettres : jehaislesécrivainsvivants.com en pastichant le titre de livre d’un écrivain bien vivant. Ce fut diversement apprécié.

 E.A.

8575024430_cabd3cbcb5_z.jpg

Publicités

3 commentaires sur “L’AMOUR DES LIVRES ET LE GOÛT DE MA LISEUSE

  1. Oui, Jean-Philippe. Ils sont de moi. Sauf plagiat involontaire. Comme ceux de la série Les mots pelés, des aphorismes en relation avec le monde littéraire… Bientôt une série sur les… aphorismes.
    Marcel, je vais chercher de qui sont les photos et l’indiquer.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.