ROUGE RÉSIDUEL d’André DOMS & Pierre TRÉFOIS

28001100412040L.jpgCourse de la ligne à travers les sens

Deux artistes naviguent ici de conserve, l’un, écrivant, l’autre, dessinant les teintes et les nuances dans les entrelacs, pour ce qui s’apparente à une course de la ligne à travers les sens. Jeux de mots sur ces bornes visuelles qui cadrent et déploient nos images propres. Réseaux, résilles propres à saisir les couleurs dans leurs filets.

On assiste à des lignes qui en brouillant, voulant comme effacer leur traces engendrent des volumes, des images, glissent de la deuxième à la troisième dimension dans un entre-deux dimensionnel qui trouble, séduit et interroge.trefois.jpg

doms2.jpgLe poète, lui, est amené à « interpréter à faux », sans assurance. Il voit tour à tour un « décor de cruauté », et, entre vue aérienne et « broussaille de chiendent », des terres submergées, des moutonnements de nuages, des percées d’astres, des trouées de lumière dans un embrouillamini des quatre éléments.  Appelés à former une cosmologie singulière, une cartographie âpre et (re)belle. 

La matière verbale s’agglomère, les mots comme les traits se répondent de proche en proche, se contaminent: Rien, brin… comble, combe… confins, confiants… expose, explore, explose… 

Comme les lignes, les mots s’attachent pour former des chaînes de signifiants, des maillons plutôt, peinant à composer une suite car, peut-être le réel, aujourd’hui, n’est plus théorisable, l’objet d’une pensée unifiante.

C’est par éclairs l’image d’un homme qui surgit au centre de ces écheveaux car au fond il s’agit toujours de l’homme en questionnement qui répond à un doute pour une vérité relative à la vision d’un monde en constante métamorphose, qui prend avec les mots les formes qu’on meut.

Au fond, le rouge résiduel, persistant peut aussi bien être sang d’encre  résistant à l’épreuve du dessin que ces marques sans dessein qui enflamment nos esprits, notre besoin d’histoire et de vérité.

Pierre Tréfois et André Doms nous donnent un beau livre-objet qu’on a plaisir à regarder et à lire.

Éric Allard

Pour acheter ce livre

Le livre sera présenté ce jeudi 26 mars à 19 heures en présence de ses deux auteurs, avec la complicité d’Alain Dantinne, dans le cadre de la librairie-galerie Livre & Art de Louvain-la-Neuve.

Publicités