Petites HISTOIRES D’ÉCOLE (II)

Writing-with-chalk-on-blackboard1178.jpg

 

A force de ne pas se faire voir, est-ce que l’inspecteur disparaîtra des mémoires scolaires ?

 

 

A l’Ecole du suicide, quand tu t’effondres à l’examen, il vaut mieux que ce soit du haut du bahut.

 

 

Mon fils veut devenir professeur :

      De quoi ? je lui demande 

      De rien, comme toi.

 

 

On raconte que le directeur des programmes de cette télé du savoir est un ancien inspecteur.

 

 

On ne voit plus cet enseignant en trous noirs, on craint qu’il ait changé d’orientation ténébreuse en cours de disparition.

 

 

La vie privée du professeur, sa femme, sa belle-mère, ses enfants, sa maîtresse, ses ennuis domestiques, ses prochaines vacances n’intéressent, il faut le savoir, l’étudiant que dans la mesure où cela lui permet de passer une petite heure tranquille. 

 

 

Cette prof fondait en larmes à chaque fin de cours à l’idée de la disparition de son public éphémère, d’autant plus quand les applaudissements avaient été nourris. Elle se consolait, cela dit, dans les cinq minutes avec l’arrivée des spectateurs de la séance suivante.

tableau-noir-physique-quantique-03.jpg

 

Enseignement transversal

Quand il neige dans la classe, ce prof de maths requiert le calcul du nombre moyen de flocons tombant par minute. Le prof de français demande une description rapide d’un flocon de son choix. Le prof de langues vivantes traduit flocon, neige et classe pourrie dans la langue qui justifie son salaire. Le prof de couverture envisage son licenciement. Le prof d’électricité couvre les fils de raccordement…

 

 

Ce professeur enseigne sur un nuage à des étoiles récalcitrantes. Parfois il descend avec la pluie pour dispenser un cours particulier à une pâquerette ou l’autre.

 

 

Ce prof qui donne cours à des robots depuis trente ans les trouvait beaucoup plus intelligents et plus studieux au début de sa carrière.

 

 

 

         C’est quoi, professeur, papa ?

          Je cherche la définition depuis trente-cinq ans.

–     Mais tu vas trouver, papa, c’est pour ça que tu es professeur…

 

 

– Professeur d’anglais, c’est un professeur qui a traversé la Manche ?
– Oui, et qui peut expliquer clairement aux habitants de la côte pourquoi il est aussi trempé même s’il n’a pas plu.

 

 

   Le prof de géographie, il n’a pas besoin de GPS ?

– Non, pas à l’intérieur de l’école.

 

  

    Le prof de politesse, il dit bonjour à ses élèves en arrivant ?

– Uniquement s’il a obtenu son diplôme avec une grande distinction.

 

 

         Quand on est professeur, c’est pour toute la vie ?

–    Maintenant, oui.

 

tableau-noir-physique-quantique-04.jpg

 

 

Dans cette école de parents d’élèves, les réunions d’enfants ont lieu les mercredi après-midi.

 

 

Un enseignant qui traîne dans les couloirs a peut-être perdu tout espoir de rencontrer l’élève idéal…

 

 

Cet enseignant désignait au début de l’année un étudiant par classe pour chauffer la salle de cours avant sa prestation : applaudissements, gestuelle adaptée à la séquence d’apprentissage. Cris & rires accompagnaient ainsi tous les moments forts de la classe et amélioraient conséquemment l’image que cet enseignant se faisait de lui-même.  

 

 

Cet enseignant criait son cours. Quelle idée aussi qu’avait eue ce conseiller en éducation de faire classe dans un dancing pour motiver les étudiants de terminale ! 

 

 

Ce professeur de cinéma plantait toujours ses champ/contrechamp.

 

 

Ce professeur jouait fort bien de la craie sur le tableau noir et les enfants étaient nombreux à venir se régaler de ses concerts de toutes les couleurs.

 

 

Ce délégué syndical en burn-out  interdisait à ses étudiants  toute manifestation de bonne humeur.

 

 

Ma mère vient toujours me reprendre à l’école. Après que j’ai donné mon cours, elle est là à m’attendre, et nous repartons main dans la main jusqu’à la maison. Même si mon cartable est plus lourd que lorsque j’avais cinq ans, elle tient toujours à le porter. 

 

 

On a découvert dans l’ordinateur de ce prof de l’Université du Troisième âge des photos à caractère gérontopornographiques.


tableau-noir-physique-quantique-06.jpg

 

 

Ce directeur a naturellement désigné son professeur le plus vache pour donner le module consacré au lait (son débit, son beurre).

 

 

Ce professeur de briquets-tempête a accepté de remplacer à brûle-pourpoint le professeur en lampes-torches parti précocement en fumée le week-end dernier.

 

 

 

A l’Ecole de l’air, c’est deux heures de colle au sol par avion crashé. 

 

 

Dans les nuages des tableaux noirs il m’arrive encore de voir mon père me faire la leçon.

 

 

A l’Université du troisième âge, on ne peut pas redoubler plus de trois fois avant de mourir.

 

 

Ce professeur donnait un cours parfait devant une classe parfaite dans un lieu parfait au sein d’une société parfaite. (J’ai été obligé d’écrire ça, pour rétablir l’équilibre mais j’ai peut-être exagéré.)

 

 

Monsieur le directeur,

Mon fils ne reconnaît pas son prof de maths de sa prof de français. L’un écrit des nombres en toutes lettres et l’autre, des lettres en nombre. Le prof de math écrit les chiffres de la crise en grec et la prof de français fait des phrases oblongues. Le prof de maths poétise la géométrie de la femme. La prof de français qui tient sa ligne verbalise le langage binaire de l’homme. Veuillez, je vous prie, mettre bon ordre à ce micmac avant que tout le monde ne souffre, comme moi, de synesthésie chronique.

 Bien à vous.

 

tableau-noir-physique-quantique-02.jpg

Toutes les photos, sauf la première, sont  des photographies de tableaux de labos de physique quantique. Elles ont été prises par le photographe Alejandro Guijarro.