LE ROI PHILIPPE DÉCLARE QUE MANGER DES FRITES TOUS LES JOURS, CE N’EST PAS BIEN…

Capture-roi-Philippe-discours-2015-500x345.jpg

Fort du succès remporté dans l’opinion publique et dans les médias traditionnels par son discours du 21 juillet, le Bon Roi Philippe a décidé de multiplier les apparitions télévisuelles en les portant à cinquante par an.

Tous les vendredis à dix-neuf heures, sauf les deux premiers vendredis du mois d’août, période de congé royal sacrée, le Roi Philippe administrera ses bons conseils au citoyen lambda (et bêta) à la Télévision Nationale.
Il rappellera ainsi qu’il ne faut pas dépasser la vitesse autorisée, qu’il ne faut pas boire quand on prend le volant pour ne pas tuer son voisin ou sa façade en rentrant trop rapidement son véhicule dans le garage, et qu’il faut utiliser un parapluie quand il pleut pour ne pas attraper le rhume et faire augmenter le taux d’absence au Travail et vider les caisses de la Mutuelle.
Il rappellera entre autres mises en garde l’usage strict du tri sélectif des déchets non radioactifs et l’interdiction d’assister à des combats de coq sans gilet pare-ergot.  Que manger des frites bien grasses plus d’une fois par semaine, ce n’est pas bon pour la santé, ou que coïter sans capote peut apporter de graves maladies d’autant plus quand c’est avec un ou une SDF non reconnu(e) par un centre d’accueil agréé par Maxime Prévot.
Les petits princes sont très heureux de l’initiative de leur paternel qu’ils verront plus souvent à la télé qu’au Palais royal. Ils espérènt même qu’il fera bientôt un disque de rap avec Annie Cordy et un vrai film avec des effets spéciaux et Jean-Claude Van Damme déguisé en Stromae.

Le Bon Prince Philippe a aussi tweeté que tweeter avant le petit déjeuner pouvait entraîner une dépendance réelle au réseau de microblogging.

Il a enfin déclaré que la Bonne Reine Mathilde délivrerait chaque samedi matin sauf les deux premiers vendredis du mois d’août, période de congé royal sacrée, ses conseils mode & beauté sur la Chaîne Privée Nationale.

Publicités