CAUCHEMAR EN LIBRAIRIE

Philippe-Etchebest-Je-me-retrouve-KO-sur-le-ring.jpg

Vos livres peinent à s’écrire ou bien ils sortent n’importe comment, mal fagotés, ils restent en librairie et dans les mémoires le temps d’une saison de The Voice ou de Secret Story.

Vous publiez trop ou pas assez. Vous cumulez les prix et les prix vous gonflent. Vous manquez tous les prix et ça vous mine. Vous multipliez les genres sans passer maître dans aucun. Autrement dit, vous déprimez ou, pire, vous euphorisez sans vous rendre compte de votre état. Heureusement vos proches veillent et lancent un message d’alerte.

Philippe EstTheBest, mine sombre, front sourcilleux, débarque dans votre bureau. Il prélève des extraits de votre bouquin, il n’a pas besoin de tout goûter, c’est un expert : il relève les défauts de fabrication, les mauvais temps de cuisson des ingrédients, la langue mal épicée, le vide d’épaisseur des personnages, l’absence de saveur, pour tout dire le manque flagrant d’intérêt de la préparation.

EstTheBest face caméra se retrousse les manches. Il y a du boulot mais on connaît son allant, sa méthode…

Il remet de l’ordre dans votre cuisine littéraire et dans le service aux lecteurs. Il vous reprend en main comme aucun éditeur n’avait encore pu le faire, il vous fait lire les meilleurs auteurs, jette toutes vos références au panier et vous inscrit à un atelier d’écriture revitalisant voire à une résidence d’écriture à l’étranger dans un Gîte de la Poésie répertorié, tous frais payés par la production, et vous voilà revigoré, tel un écrivain neuf. Prêt à reprendre le stylo (ou le clavier). La production vous a racheté dans ce but l’équipement complet du parfait écrivain : crayons Conte, McIntosh de compét’, stylo Montblanc, vieille machine à écrire Olivetti, posters de temple zen ou de cancrelat, et des rames de papier en nombre car elle connaît vos manies.

Philippe EstThebest revient procèder aux derniers ajustements après redémarrage, constater votre bonne volonté, et parcourir les épreuves de votre nouveau livre à paraître aux éditions Cauchemar en librairie. Ce n’est toujours pas le chef d’œuvre désespéré mais il ne faut pas laisser tomber la plume (ou le clavier). Proust n’a pas écrit en un jour La Recherche, pas plus que Flaubert, Madame Bovary, ou E.L. James, Cinquante nuances de Grey (elle a mis trente jours). Certes ils n’ont pas bénéficié du coaching de Philippe…

Face caméra, EstTheBest affiche une mine satisfaite mais jamais suffisante. Sur son crâne lisse se lisent les prémices du best-seller. Philippe est un pro, pas un fantaisiste. Avant le générique de fin, il donne rendez-vous à la semaine suivante aux téléspectateurs de la chaîne culturelle qui enregistre, grâce à l’émission, des pics d’audience jamais atteints.

 

tumblr_n0pgwcVK4t1rb2l1co1_400.gif

 

Publicités

2 commentaires sur “CAUCHEMAR EN LIBRAIRIE

Les commentaires sont fermés.