LA SCIENCE PROGRESSE… Des experts sont sur le point de distinguer deux titres l’un de l’autre du nouvel album de Christophe MAÉ

x870x489_mae_nouveau_single.jpg.pagespeed.ic.ZQDW_WWBK6.jpg

Régulièrement des voix se lèvent pour contester les scientifiques, qui ne penseraient pas, qui seraient incapables de citer un philosophe vivant voire un artiste autre que Paulo Coelho ou la Citroën Picasso, qu’ils ne feraient qu’appliquer un programme depuis Galilée & Newton voire Archimède.

C’est faux, un fait indéniable démontre le contraire. Des experts en musicologie se penchent depuis des années sur les albums de Christophe Maé, depuis que le barde carpentrassien est apparu en 2007 sur la scène musicale alors qu’il aurait pu, sur sa lancée professionnelle de pâtissier, aboutir à la présentation du Meilleur Pâtissier aux côtés de de Cyril Lignac (une grande perte pour la pâtisserie, une catastrophe pour la musique de variété, une aubaine pour les producteurs de chanson-tarte-à-la-crème).

Mais les experts sont sur une piste et, comme le chante Ferré, sur des mots de Caussimon, faut laisser faire les spécialistes… Le temps est proche où on pourra enfin distinguer un titre de Maé d’un autre titre de Maé.

Vive ces humbles artistes qui font progresser la Science! 

2 commentaires sur “LA SCIENCE PROGRESSE… Des experts sont sur le point de distinguer deux titres l’un de l’autre du nouvel album de Christophe MAÉ

Les commentaires sont fermés.