S’ÉLEVER AUX SIGNES de VALENTINE DE CORDIER et PIERRE TRÉFOIS

«  Les toiles de Valentine de Cordier accueillent une nébuleuse de signes colorés, sans signification explicite, ne représentant qu’eux-mêmes, hors codes connus », écrit Pierre Tréfois.

Alors, Pierre Tréfois, écrivain rare donc précieux, peintre (voir Rouge résiduel de Pierre Tréfois et André Doms), passeur des arts et de la littérature depuis longtemps, a tissé des correspondances entre dix tableaux de l’artiste peintre et des œuvres musicales singulières, forcément en résonance.

Pour proposer des réponses aux questions qu'(ex)posent les œuvres qui ont pour titres : Flowers, Dialogue, Afternoon, Promenade, Melody…,  s’élever aux signes qu’elles dispensent, il a choisi des œuvres de Keith Jarrett, Leonard Cohen, Pink Floyd, Thomas Tallis, Leos Janacek…

Il aussi « greffé des mots », en puisant dans son ressenti ou son passé, qui ajoutent du sens, ouvrent à l’œuvre, dénouent une part de l’inextricable, répondent aux rouges coquelicots, aux bleus évanescents, aux biffures, traits, taches qui harmonisent à leurs faces-sons l’espace de la toile, le cadre du dessin. Un bel écrin qui met en valeur des oeuvres ouvrant à la rêverie et au questionnement, réjouissant l’âme et ranimant le souci du merveilleux qui sommeille en nous et qui n’attend qu’un signe (ou des centaines) pour se réveiller.

Éric Allard

Pour commander le livre

Résultat de recherche d'images pour "valentine de cordier peintre"

Le site de VALENTINE DE CORDIER

Sa page Facebook

Résultat de recherche d'images pour "pierre tréfois"

PIERRE TREFOIS sur Espace livres et création

Mes lectures d’ouvrages de Pierre Tréfois sur Les Belles Phrases

Tropique du suricate de Pierre Tréfois

La traite des idées noires  de Pierre Tréfois

L’éphémère capture de Pierre Tréfois et Jean-Louis Rambour (préface de Bernard Noël)

L’empreinte ironique de Pierre Tréfois 

 

Voici les titres des œuvres et interprètes proposés par Pierre Trefois.
Dans l’offre de Youtube, j’ai essayé de coller autant que possible aux titres proposés. À défaut, j’ai choisi d’autres interprètes ou une autre œuvre du compositeur.

FLOWERS – 155 x 135 cm

Keith JARRETT : Rose Petals

DIALOGUE – 75 x 75 cm

François-Bernard MACHE : Aulodie pour clarinette et électronique – Ensemble Accroche Note

AFTERNOON – 155 x 115 cm

PINK FLOYD : Circus Minor

HARMONY – 85 x 85 cm

THOMAS TALLIS – Sperm in Allium – Ensemble Huelgas

CORRESPONDANCE – 125 x 85 cm

Victor KISSINE: Schmetterling – Ensemble Oxalys

PROMENADE – 85 x 85 cm

Leos JANACEK: Dans la brume – Andras Schiff

AVEC TOI – 85 x 85 cm

Leonard COHEN : Chelsea Hotel

SECRET GARDEN – 82 x 82 cm

François COUTURIER : À celui qui a vu l’ange – Tarkovski Quartet

MELODY – 105 x 105 cm

Franz SCHUBERT : Standchen – Dietrich Henschel / Irwin Gage

LIBERTY – 145 x 125 cm

Jimi HENDRIX: Voodoo Chile

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s