LES IRRÉGULIERS de PATRICK AUTRÉAUX, une lecture de Nathalie Delhaye

ac5663f3df9b
Nathalie DELHAYE

Vague de regrets

Ivan est inquiet. Son ami Virgilio, péruvien, vient d’être transféré au centre de rétention de Vincennes. Il veut lui venir en aide, craint une expulsion proche, et se rend sur place afin de voir quelques instants le jeune homme et le soutenir.

« Les irréguliers » pourrait évoquer la douleur et la peine des étrangers en situation irrégulière dans notre pays. Ce livre pourrait aussi s’étendre sur la relation qui lie Yvan et Virgilio, leur amour naissant, le souvenir des moments passés ensemble, les yeux dans les yeux, à se réconforter mutuellement. Mais c’est un tout autre chemin que l’auteur a choisi, il fait ressurgir chez Ivan les choses du passé, les non-dits, les souffrances cachées.

Car Ivan est issu d’une famille de réfugiés, exilés d’Odessa, il est de mère juive, elle a dû fuir pendant la guerre pour rester en vie. Le drame que connaît Virgilio provoque chez Ivan un reflux du passé. Il prend conscience de son attitude vis à vis de sa propre mère, de son jugement par trop hâtif sur ses actes et la vie qu’elle a menée. Il regrette de n’avoir su lui dire les mots qu’il fallait avant le grand départ. Il se souvient de son demi-frère aussi, Gilles, qu’il a toujours aimé comme son frère et dont il a été déçu. De ces ressentiments, il garde des traces de chagrin impérissables, mais la situation de son ami lui ouvre soudain les yeux sur ce qu’est la vie. Tout n’est pas noir ou blanc, chacun vit comme il peut, les écueils sont nombreux. Ivan semble lui-même avoir du mal à assumer son homosexualité, à la vivre au grand jour. Il trouve au fil de ses réflexions des réponses aux questions restées en suspens, se souvient de ses méprises et abonde de regrets.

Patrick Autréaux nous offre ici un voyage intérieur, celui de ce jeune homme dévasté par la crainte de perdre celui à qui il tient tant. Les phrases sont belles, la poésie est présente, les images sont fortes.
Un livre émouvant…

Le livre sur le site de Gallimard

Les livres de Patrick Autréaux chez Gallimard

Le Grand Vivant de Patrick Autréaux (Verdier), lu par Nathalie Delhaye

Le site de Patrick Autréaux

Image associée

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s