2019 – LECTURES D’HIVER : EROS ET THANATOS – Une chronique de Denis Billamboz

Résultat de recherche d'images pour "denis billamboz"
Denis BILLAMBOZ

Ayant lu ces deux recueils dans la même période, j’ai pensé que tout concordait pour les intégrer dans une même chronique, ANNE-MICHÈLE HAMESSE et FRANÇOISE REY sont de la même génération, elles sont toutes les deux des nouvellistes talentueuses qui racontent des histoires d’amour et d’érotisme sans jamais plonger dans la basse pornographie. EROS semble particulièrement les inspirer même si Anne-Michèle Hamesse accorde aussi souvent sa confiance à THANATOS qui laisse planer son humeur morbide dans une bonne partie de ses nouvelles. Curieusement les deux recueils comportent chacun quatorze nouvelles, comme si les auteurs où les éditeurs, s’étaient concertés sur leur taille, ou comme si quatorze était le bon nombre pour ce type de recueil, ou, plus sûrement, ce n’est qu’un simple hasard qui rapproche un peu plus ces deux opus.

 

LE NEUVIÈME ORGASME EST TOUJOURS LE MEILLEUR

Anne-Michèle HAMESSE

Cactus Inébranlable éditions

Le neuvieme orgasme couverture 30 12 2018

Après un premier recueil de nouvelles, « Ma voisine a hurlé toute la nuit », publié au Cactus Inébranlable éditions en 2016, Anne-Michèle Hamesse récidive avec ce nouveau recueil où elle déploie les mêmes qualités que celles que j’avais soulignées lors de la première publication. « Avec son style limpide, académique, précis, appuyé sur des phrases plutôt courtes même si elles sont suffisamment longues pour être souples et agréables à lire …. L’auteure démontre ses talents de conteuse. Elle sait très bien raconter les pires histoires, créer des personnages diaboliques, sans jamais sombrer dans la vulgarité ou l’approximatif. En toute innocence, elle peut laisser supposer les pires horreurs… ».

Dans ce nouveau recueil elle convoque encore les deux inséparables, Eros et son collègue Thanatos, Eros décoche ses flèches dans la presque totalité des quatorze nouvelles qui composent le présent recueil et Thanatos le suit de près car de nombreuses histoires connaissent une chute plutôt macabre.

Résultat de recherche d'images pour "anne michèle hamesse"
Anne-Michèle HAMESSE

Les héros d’Anne-Michèle Hamesse sont souvent des êtres en errance, plutôt des femmes mais aussi des hommes, qui ont perdu leurs repères après un décès, un accident, un viol, des violences, des souffrances, ou n’importe quelles autres douleurs physiques, morales ou psychologiques. Mais, malgré tout, ils croient encore en l’amour pour sortir de leur isolement, construire une nouvelle vie, trouver un nouveau bonheur mais le sort leur est rarement favorable, il leur est même la plupart du temps fatal. Une jeune veuve séduit des vieux uniquement pour accaparer leur héritage, un homme abandonné par sa femme la retrouve avec un autre lors de la célébration du Nouvel An chinois, une femme abandonnée trouve un ami fidèle à la SPA, un chien, qui crève dans le bus en rentrant à la maison, une femme admise aux urgences ne reconnait pas la prostituée qui prétend être son amie mais rêve des étreintes qu’elle a connues dans un bar à filles… Et ainsi pour chacune des quatorze nouvelles rassemblées dans ce recueil qui surprendront le lecteur par leur dénouement insolite.

Dans ce nouveau recueil, Anne-Michèle Hamesse ne révèle pas si « Ma voisine (qui) a hurlé toute la nuit » est celle qui trouve que « Le neuvième orgasme est toujours le meilleur ». On ne peut donc pas avancer qu’elle aurait hurlé toute la nuit en connaissant ce fameux neuvième orgasme que Catulle avait promis à Lesbie et que l’auteure met en scène dans l’une des nouvelles de ce recueil. Pas plus qu’on ne peut déduire qu’un lien intertextuel relie les deux recueils même si l’inspiration de l’auteure semble sourdre des mêmes puits pour la rédaction de l’ensemble des nouvelles publiées dans ses deux recueils.

Encore un recueil d’une belle facture qui mérite bien de figurer dans la collection « Nouvelle » créée par Cactus Inébranlable éditions qui ne comporte, jusqu’à présent, que des textes de grande qualité.

Le livre sur le site de l’éditeur

+

MÉTAMORPHOSES

Françoise REY

Tabou Editions

Métamorphoses

Françoise Rey est une grande spécialiste de la littérature érotique francophone, elle a écrit de nombreux romans et recueils de nouvelles dont le dernier est le présent opus qui regroupe quatorze récits dans lesquels elle raconte des tranches de vie cruciales : le moment où la vie du, ou des héros, bascule, le moment où tout change, où plus rien ne sera comme avant. Le rédacteur en chef n’a plus la même image auprès de son chroniqueur après qu’il lui a confié ses problèmes sexuels, le jeune hémiplégique n’envisage plus l’avenir de la même façon après avoir retrouvé sa virilité sous la main de sa kinésithérapeute, les deux veilleurs de nuit ne voient plus d’un même œil leurs clientes après avoir satisfait les désirs de deux femmes qu’il pensait n’être qu’une seule et même personne, le voisin n’a plus envie de se suicider après avoir retrouvé la jouissance dans les bras de la voisine, … et ainsi de suite dans les quatorze nouvelles de ce recueil, tout bascule, tout change, rien n’est plus comme avant, tout est mieux ou moins bien…

Résultat de recherche d'images pour "françoise rey"
Françoise REY

Dans ces récits qui racontent des histoires de sexe, jamais Françoise Rey ne sombre dans la pornographie, elle se cantonne, sans aucune fausse pudeur, dans un libertinage que certains désapprouvent et que d’autres jugent très sain. Elle laisse filtrer dans un de ces textes ce qui pourrait être sa conception de l’amour. « Je voulais être une femme libre, une sorte de courtisane aguerrie, avisée, très à l’aise dans le monde des caresses et du sexe, je voulais qu’on s’époustoufle de mes témérités… ». De ce recueil, il ressort que ses personnages recherchent avant tout le plaisir pour le plaisir dans des relations sexuelles librement consenties sans y mêler des sentiments souvent trop encombrants. Il semble que ces héros ont choisi de ne pas mélanger les affaires de sexe et les affaires de cœur. Affaires de goût, c’est peut-être plus simple !

Au-delà de ce frais libertinage décrit dans une langue policée même si elle reste très réaliste, j’ai apprécié la qualité de l’écriture de l’auteure, on sent qu’elle maîtrise très bien la langue française qu’elle a, selon ses biographes, enseignée dans le secondaire. Ça fait tellement plaisir de lire un livre bien écrit à l’époque où même les grands médias nationaux chahutent tellement notre pourtant si belle langue. Quand on possède aussi bien son langage et son écriture, on peut écrire sur bien sujets sans prendre le risque de sombrer dans la vulgarité et même dans la médiocrité. Notre langue permet d’aborder tous les sujets quand on sait en user et Françoise Rey sait particulièrement bien en faire le meilleur usage.

Toutefois, ne nous trompons pas, ce recueil n’a pas pour vocation de donner la moindre leçon, du moins je ne le pense pas, il a tout juste, à mon avis, l’ambition de divertir les lecteurs ayant l’esprit suffisamment ouvert pour aborder l’érotisme sans a priori mal sain.

Le livre sur le site de l’éditeur

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s