LA JUSTICE SE DURCIT POUR LES FAUTES RELATIVES À L’ÉCRITURE INCLUSIVE

Résultat de recherche d'images pour "ecriture inclusive"

Alors que les plaintes pour viol et, accessoirement celles relatives à des viols suivis de meurtre, sont laissées sans suite, la justice se durcit, et c’est très bien, pour les fautes (et les faits de faute) relatives à l’écriture inclusive.

Ainsi, celui que nous nommerons pour conserver son anonymat (même si ça nous coûte *) Max Prédateur, été condamné à trente ans de travaux d’intérêt général à perpétweeter pour avoir par mégarde adressé à sa sœur, que nous nommerons Maxine Prédateur, le texto suivant: « Maman est-elle devenu.e fol.le ? Elle pisse debout ! ».

Un délit-cas car la maman des Prédateur avait changé de sexe dernièrement sans prévenir sa descendance. Un des enfants a donc pris pour un accès de folie ou d’Alzheimer précoce ce qui relevait des conséquences d’un simple cas de chirurgie de rétribution sexuelle.

Il faut bien reconnaître que le message était, en l’état, partiellement mal formulé et que la justice, surchargée de travail, et que d’aucuns jugeront expéditive, a bien fait de sanctionner sévèrement cette faute d’un fils indigne non au fait des changements survenus dans l’écriture courante.

______________________________________

*Pour ce qui nous concerne, nous lui aurions fait bouffer ses c… après l’avoir pendu à un.e crochet.te de boucher.e.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s