LA FABRIQUE DES MÉTIERS – 25 : RÉPONDEUR DE BAISERS

Résultat de recherche d'images pour "baiser gif"

 

Le baiser qu’on vous donne, dont on vous gratifie, est un appel.
Même volé, le baiser répond à un besoin. Auquel il faut donner suite.

Pris au dépourvu, on peut ne pas toujours rendre correctement un baiser et on demeure comme un rond-de-flanc, la bouche ouverte en forme d’exclamation, de surprise, que c’en est désolant.

Tout l’art du répondeur de baiser, c’est de limiter ce temps de réaction, et de reprendre l’avantage comme au tennis ou à la boxe, jouer des muscles orbiculaires de manière à damer le pion et l’appendice lingual au donneur de baiser, à l’épater.

Le baiser est un sport de contact.

Mais j’entends déjà les opérateurs de formation, les pédagogues de métier, les sociologues de salon, les politiciens aux affaires déclarer : Mais ce n’est pas, ça, un métier ? Quelle est la finalité du répondeur de baiser ? Nous ne dégagerons aucun fond pour cette entreprise hasardeuse ! Notre truc, c’est la réflexologie plantaire et l’aquarophilie, le pilotage de drones et la trottinette électrique, le tri des déchets et l’immobilité verte.

Voici ce qu’il faut leur répondre, dans leur langage, afin qu’ils vous comprennent.

Le répondeur de baiser est un métier tendre mais opiniâtre, il crée du lien social et favorise le vivre ensemble. Il est éminemment inclusif et ne produit aucun déchet ni ressentiment. Il n’attente pas à la sécurité publique et favorise l’intégration sociale. C’est un vecteur de liens ; il rapproche les peuples et les générationsC’est un éveilleur d’émotions et un abaisseur de tensions.

Le répondeur de baiser, en tout lieu et à toute heure, fera favorablement front au baiser impromptu d’un militaire désarmé, d’un Bruel d’avant gala, d’une technicienne de surface qui plonge, d’un entrepreneur de pompes funèbres en burn-out, d’un agent de la circulation sans sifflet, d’un punk au bout de son avenir, d’un renseignant sans info, d’un teigneux chauve, d’une top manager sur le départ, d’un dénataliste devenu géniteur, d’un planteur de cannabis sans récolte, d’un locataire de logement social insalubre…

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s