LA FABRIQUE DES MÉTIERS – 32. REDRESSEUR DE FLORE

Résultat de recherche d'images pour "homme flore"

 

La flore et la faune sont menacées, des espèces disparaissent toutes les secondes, principalement celles vivant en milieu urbain où se concentrent les pics de corruption : des espèces communes d’hommes politiques, des combattants des droits de la pomme, des exploitants du flou de Bruxelles…

Le redresseur de flore, d’ascendance baba au rhum, redresse la flore menacée ; il libère sur les contrées touchées un gaz à effet de vert qui brouille les autres couleurs et donne du redressage une idée morale fort courue par les partisans de tous les parti pris. 

Le redresseur éradique les comportements et techniques à la base de la déprédation de la nature : les canettes jetées sur la chaussée si elles ne sont pas de thé vert, tous les plastiques sans distinction de genre (un véritable plasticide !), les panneaux électoraux s’ils ne sont pas solaires, les véhicules s’ils ne sont pas animés d’un ressort électro-magnétique, les vieux humains ayant procréé sans compter sur la décroissance et sans imaginer qu’un jour les antinatalistes discréditeraient leurs inconséquents coïts, les conducteurs de grosses cylindrées et les consommateurs de graisses saturées, les  utilisateurs de papier cul et les imprimeurs de mots imbus, les bouffeurs de viandes et les amateurs de Vian, les polyglottes et les moulins à paroles, les faucheurs de salles obscures et les chauffeurs de stars fossiles, les insensibles à l’empreinte carbone et les écritures non inclusives, les gretato-sceptiques et les low cost airlines addicts, les mauvais trieurs et les effeuillages qui laissent à désirer… 

Chez lui, pour son entourage pète-sec (sans gaz délétères), le redresseur de flore s’économise, il fume comme un beau page de l’herbe de pâturage et sirote avec une paille en bois de l’essence de colza sous des montagnes de pales d’éoliennes. Il n’a rien à se reprocher même s’il cherche beaucoup ; pour sûr qu’il gagnera le paradis des écologistes le Jour du Développement durable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s