LA BELLE ME HANTE d’ANNE-MARIE DERÈSE (Le Coudrier) / Une chronique de Philippe LEUCKX

LA FÊTE À HENRIETTE de JULIEN DUVIVIER / Une chronique de Philippe LEUCKX
Philippe LEUCKX

Sans doute que Bettelheim Bruno eût fait de ces poèmes entre bête et belle, entre lyrisme aigu et baroquisme enfiévré, ses délices pour puiser au cœur même des mythologies.

Photo

Cocteau, aussi, aurait adoré ces « hantises » nombreuses qui se nourrissent de souffles, de fourrures, de mort, de vie, d’une sensualité ressassante comme cette anaphore « me hante » qui vient, comme un métronome, glisser ses paradis au feu des mots !

Tous les quatre ans au Coudrier, la poète gembloutoise donne de ses nouvelles poétiques. Voilà un quatrième livre là, un quinzième depuis « Nue sous un manteau de paroles », c’était en 1980.

Les douze photographies, toutes de flou, de voiles, d’imprécisions, de seins à peine touchés, à peine offerts, nous insèrent dans un monde où l’animalité, l’humanité se redessinent. On ne sait plus quel désir de belle ou de bête nous enjoint ainsi à rechercher l' »ombre ténébreuse », dans cet univers d' »abeilles poudrées de pollen », dans cette « ruche » qui est une vraie « beauté verte », un monde de rêve, de « tache de lumière » qui flambe.

mplf - Accueil
Anne-Marie Derèse

La femme, portraiturée là, lourde de l’enfant, est « une mer comme une mère qui nous porte »; elle doit se défendre des assassins, des « lapideurs », de la haine sourde; elle est comme une « bête » blessée, sans défense.

Que lui reste-t-il? Les mots, « les seins apaisés », la vie qui lui gicle, le « velours/ pour endormir une bête », et, cette solitude, de bête, qui clôt le beau volume.

Oui, la psychanalyse des contes et des fées aurait beaucoup à dire de ce livre de poèmes entre long sommeil, désir, bête qui hante, cœur qui flambe.

Anne Marie Derèse, La Belle me hante, Le Coudrier, mars 2020, 114p., 18€. Photographies très sensuelles de Michel Cliquet. Préface agissante d’Anne-Michèle Hamesse.

Le recueil sur les site du Coudrier

Les ouvrages d’Anne-Marie Derèse au Coudrier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s