LE CORPS DES ANGES de MATHIEU RIBOULET (Gallimard) / Une lecture de Nathalie DELHAYE

AVANT QUE J'OUBLIE d'ANNE PAULY (Verdier) / Une chronique de Nathalie DELHAYE
Nathalie DELHAYE

Tragique alchimie

« Le corps des anges » est l’histoire de deux êtres que tout oppose, qui n’auraient dû jamais se rencontrer, et que le destin a rassemblés, pourtant…

Le corps des anges - Mathieu Riboulet - Folio

Rémi est un garçon vivant à la campagne, dans la ferme de ses parents, dans le département de la Creuse. Qualifié d’assez lent, ses parents désespèrent de ce fils au comportement étrange, s’absentant des heures durant, revenant plein de bleus, de blessures. Il faut dire que c’est son truc, à Rémi, se jeter à terre, rouler, chuter de la mobylette, prendre des risques, ça le grise…

Il aime aussi se cacher dans les haies, parler aux oiseaux. Il attend… Il attend quelque chose, quelqu’un, on ne sait exactement qui ou quoi. Dans son esprit, il vit avec les anges, se veut libre, subit pourtant le carcan familial, les travaux de la ferme, la relève. Il assume sa différence, se forge un caractère et se réfugie dans sa solitude à la moindre occasion.

Gabriel est parisien, il apprend l’été de ses seize ans le décès de ses parents suite à un accident de voiture. Le choc est rude. Il part vivre chez son frère Pascal, puis, ne pouvant faire son deuil et cherchant désespérément un signe de ses parents, de sa mère plus précisément, il s’émancipe et part à l’aventure. Gabriel aime les garçons, il est beau, jeune, c’est un ange, et il attire tous les regards. Ses rencontres, ses errements, le font rencontrer des gens aisés chez lesquels il vit, il pourrait se complaire dans cette oisiveté, dans cette facilité. Et pourtant, il les quitte, toujours en quête, il part dans les Ardennes travailler dur au creux de la forêt, puis dans le Jura, il se fait mal, et cherche, cherche toujours un signe, veut entendre sa mère, souhaite se libérer, et erre encore, parcourt la France.

Le jour arrive où Gabriel, résident de la « Maison des fous » non loin de la ferme de Rémi, vient prêter main forte aux travaux de la terre.

Ce livre délicat à l’écriture poétique nous offre l’histoire de ces deux êtres sensibles, différents, reclus, blessés dans leurs corps et leurs âmes. Il est difficile d’appréhender cette histoire, l’étude profonde qu’offre l’auteur de chacune de ces personnalités est déroutante. L’histoire est touchante, deux garçons paumés, en proie aux doutes, au ressentiment, à la douleur de vivre, frappés psychologiquement pour des raisons tout à fait différentes, que le destin a réunis, mais à quel dessein ?

Le livre sur le site de Folio 

Mathieu Riboulet (1960-2018) sur le site de Verdier

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s