POURQUOI LES HOMMES FUIENT ? de ERWAN LARHER (Quidam) / Une lecture de Nathalie DELHAYE

AVANT QUE J'OUBLIE d'ANNE PAULY (Verdier) / Une chronique de Nathalie DELHAYE
Nathalie DELHAYE

Bulles de gaieté

Jane, jeune fille d’une vingtaine d’années, serveuse pour un traiteur parisien, ou hôtesse au Salon du Livre, se trouve un soir en compagnie de l’Ecrivain, qui cherche à apprivoiser cette petite, toute fraîche, et pourquoi pas, plus si affinités…

Pourquoi les hommes fuient ?

C‘est sans compter que Jane a bien d’autres préoccupations, loin de toute romance naissante, beaucoup plus terre à terre qu’il n’y paraît.

Elle a un gros souci, voudrait connaître son père, se trouvant seule suite au décès de sa mère. Et elle met tout en oeuvre pour arriver à ses fins…

Au-delà de la quête de la jeune fille pour connaître son père, et un peu de son histoire, ce livre est d’une gaieté formidable. Non pas que les moments dramatiques soient bannis, il y en a, et pas des moindres, mais la légèreté, l’esprit facétieux et la gouaille de Jane nous emmènent dans son univers.

Erwan LARHER

Dotée de beaucoup d’humour, elle mène son combat façon guerrière, appelant un chat un chat, ne s’attristant guère de son sort, et balaie sur son passage tous les gens qu’elle peut croiser. Elle s’accorde quelques instants de répit, de douceur, de sexe quand l’occasion se présente, mais ce petit oiseau libre et envieux de poursuivre sa route ne s’embarrasse pas de fardeau ! Sachant bondir et rebondir, pleine de vie, elle fonce à cent à l’heure vers le but qu’elle s’est fixé.

On la talonne, le sourire aux lèvres, à l’affût de la prochaine vanne, suivant son regard sur les choses qui l’entourent, les gens qu’elle rencontre, écoutant les informations susceptibles de l’intéresser dans sa quête, et c’est une perpétuelle course que le lecteur mène, à petites foulées.

Des chapitres en aparté, pensées profondes d’autres protagonistes, permettent de reprendre un souffle plus régulier, l’écriture se distingue et le ton est plus grave.

Choc des cultures, des traditions, des générations, des langages, ce livre a été pour moi une belle surprise.

Le livre sur le site de Quidam

ERWAN LARHER sur le site de Quidam 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s