LA FABRIQUE DES MÉTIERS – 49 : BRISEUR DE RÊVE

Crying Wallpapers - Intezaar Shayari In Urdu (#1076112) - HD ...

 

Le briseur de rêve agit à la nuit tombée, quand l’homme (ou la femme) accablé par une journée d’espoirs contrariés, d’attentes vaines, s’allonge sur sa couche et cherche le sommeil.

Au moment où ses pensées versent dans le songe, le briseur de rêves agit.

Il  fait vite et coupe à la racine le nid, le cluster d’images hypnagogiques qui, s’il n’intervenait pas, prendrait la forme d’un récit onirique, à rallonge et à tiroirs, nourri, comme on le sait depuis Sigmund Freud et Patrick Lowie, des faits du jour et des souhaits détournés par mille impondérables je de verbe.

Alors que l’humain qui s’endort est sur le point de venger sa journée par les fabulations d’un récit nocturne haut en couleur et silences parlants, le briseur de rêves, cet assassin de films intérieurs, cet empêcheur de créer du lien avec ses plus frais souvenirs, fait éclater tout ça.

L’homme ou la femme se réveille alors et vit le malheur de l’insomniaque ; il constate l’inanité du monde, la vanité de ses espérances. Il pense à la maladie qui l’emportera et rumine le malheur d’exister jusqu’au seuil du suicide (où il rate la marche et se relève vivant) et, même s’il désespère la secte des incorrigibles optimistes, il trouve un plaisir secret à se morfondre, à se prendre tout entier comme objet de plainte.Dans un sursaut salvateur, ne l’entend-on pas promettre de se réaliser dans la journée du lendemain ?

Il jure de se donner corps et âme au service d’une cause noble et forcément écologique ou bien de servir maîtres & patrons, ces pourvoyeurs en tâches inutiles mais monnayables qui ont au moins cette faculté, reconnaissons-le avec les marxistes de tendance zen (celles et ceux qui ont fait dans le ventre de leur mère le voyage de Katmandou), de vider l’esprit de tout bavardage mental jusqu’à l’heure de Top chef ou de L’Amour est dans le pré.

Le briseur de rêves qui oeuvre pour la reprise de l’économie, l’éveil des masses et l’ergonomie de l’homme (ou la femme) à son poste de travail peut enfin dormir tranquille.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s