ET SI TOUT ÉTAIT POSSIBLE ENCORE… de MARCELLE PÂQUES / Une lecture de Paul GUIOT

SOCIÉTÉ | Hydrotec
Paul GUIOT

Marcelle Pâques nous revient il était une fois avec un petit recueil comportant douze petites histoires en prose qui, m’écrit-elle, ne se prennent pas au sérieux et pour cause puisque leur auteure non plus… et grand bien nous farce ! J’ai trouvé ces novelettes attendrissantes et drôles. Elles commencent toutes par un incipit qui n’a rien d’insipide, comme celui-ci qui résume bien la philosophie de l’auteure :

Vivre, ce n’est pas sérieux, ce n’est pas grave
C’est presqu’une aventure
C’est presqu’un jeu
Il faut fuir la gravité des imbéciles
(Charles Bukowski)

Touché je fus par cette maison qui joue des tours étonnants aux différents propriétaires qui l’ont traversée le temps d’une vie.

Touché je fus par ce chien bavard, une brave bête dont le seul défaut est de taille puisqu’il est… sa taille. Eh oui, il ne fait plus bon être un gros toutou quand on voit la clique des clebs miniaturisés qui arpentent les trottoirs. Et c’est à cause de ses mensurations que ce chien finit dans un chenil où il risque de perdre la vie… jusqu’à ce que tout soit possible encore.

publier-un-livre.com_1501-et-si-tout-etait-possible-encore

Quant à la nouvelle La tarte au riz, le curé et les corses, elle vaut le détour rien que pour son titre hilarant.

Alors non, je ne vous parlerai pas de ce couple immoral qui décide, à la dernière minute, de ne pas participer à une virée entre amis, sans prévenir, simplement pour le plaisir de rester à la maison et de faire une sieste crapuleuse… Non, n’insistez pas…

Le merle moqueur quant à lui évoque avec une belle justesse la problématique de nos modes alimentaires. Marcelle trouve une réponse judicieuse à la question : peut-on encore manger de la viande et se regarder dans la glace ? Et ceci en à peine cinq petites pages… chapeau !

Vous l’aurez compris ; je vous conseille vivement ce recueil décomplexé, attachant, écrit par une auteure espiègle au style sobre, au mode de vie très nature et dont l’indécrottable optimisme déteindra inévitablement sur son lecteur.

Pâques Marcelle (@PquesM) | Twitter
Marcelle Pâques

Le livre sur le site de l’éditeur

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s