LA FABRIQUE DES MÉTIERS – 50. LANCEUR D’HALTÈRES

Vieil homme exerçant avec des haltères contre le ciel bleu avec des nuages Banque d'images - 32548580

 

Le lanceur d’alerte, qui a découvert l’eau chaude à la source thermale globale, a tant trompetté, claironné et joué du buzz qu’il s’est éteint ; sonné, buggé, groggy ! Il ne grelotte plus que de peur.

Avec les années passées derrière les bourreaux ou les vitres d’une quelconque ambassade, il a perdu de son allant et de sa souplesse. Alors que le lanceur d’haltères envoie du lourd : à force de fréquenter les salles de body building et les centres de fun gym, il gagné en légèreté et en fitness.

Le temps n’est plus, depuis longtemps, au lancer de tartes à la crème. BHL est blindé et plus aucune autre tarte que l’Arielle ne l’atteint.

Le temps n’est plus à tartiner de crème pâtissière, au son de paroles volatiles, un philosophe lambda ou peinturlurer en rouge un roi barbare à barbe blanche par manque de cibles vivantes, plus substantielles et mieux gardées, moins sujettes à faire marrer les usagers des réseaux sociaux et ceux qui les dézinguent.

Le temps est venu de se délester du principal, de ce qui nous empêche de croître et coince aux entournures, autrement dit nos faux besoins et nos pires nécessités.

Le temps est venu de débarrasser le plancher et de courir nu sur les plages des mers intérieures mais je m’égare dans le superflux où je n’aurais jamais dû m’infiltrer, flûte et zut, Quick et Flupke, tant qu’à mêler Hergé à ça.

D’ailleurs, les mers intérieures ne font-elles pas des vagues plus grosses que de raison?  Seul le plongeur trouve la solution à ses problèmes de fuite d’eau. Haltérons-nous donc au lieu de nous déshaltérer !

Musclons nos cerveaux peu fermes et vidons nos intestins infestés de vers. Dégueulons notre bile et forçons notre nature, il en va de notre survie, comprenne qui pourra et certainement pas mon foie qui a jauni.

Reprenons notre entraînement journalier de remplissage de grilles de mots fléchés (et de gilles au fion fêlé) et suivons, pour nous désembourber les neurones et décrasser les phéromones, les traces humides laissées par les limaces du temps qui fuit sur la toile des femmes araignées

Déboulonnons les statues de dés à coudre encombrant les tables de couture, les statues de libre mangeur traînant sur les tables de jeûne et les statues de sel qui donnent du piment aux camps de redressement !

Bref, lançons nos haltères les plus épaisses à la tête des receveurs d’alerte afin qu’ils ouvrent grand leurs pavillons sur les injustices du monde qui sont cohortes & légions, comme disait l’indéboulonnable César avant qu’il coule un gros bronze sur le siège d’Alésia !

 

Gifs Animés Halterophilie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s