LE PRINTEMPS DES BELLES PHRASES : LE REGARD DU JOUR de Christophe PINEAU-THIERRY (Ed. du Cygne) / Une lecture de Philippe LEUCKX

Editions du Cygne - Le regard du jour

Un premier livre de poèmes, sobre, aux textes brefs, une sorte de journal intérieur qui décrit minutieusement, sans trop d’images, le passage du temps et le regard qu’on peut en garder dans la « marche du crépuscule », « la fatigue de l’aube » ou encore lorsqu’il s’agit de « contempler l’étoile ». Les poèmes ne débordent pas de la page : ce sont entre huit et douze vers des fragments de vie, « ce regard de rose », « la lampe dans son refuge ».

On sent une grande attention à l’autre, à son visage ; une certaine tension sensuelle et partageable.

De beaux textes qui honorent « la lenteur du moment », « l’enchantement de l’âge » et qui ont comme qualités premières d’être bien écrits et de suggérer plus que de nommer.

« Visage qui regarde/ la pénombre du chemin », le poète sait inscrire sa langue et affûter son regard de promeneur « sur ce chemin blanc/ (qui) éclaire ta visite ».

Le poète a les mots doux, simples, prenants. D’une « évidence simple » comme il le dit lui-même, sobrement.

Le livre ainsi évite maniérisme et poncifs poétiques (hermétisme, afféterie).

Christophe PINEAU-THIERRY, Le regard du jour, éd. du Cygne, 2021, 62p., 10 euros.

Le recueil sur le site des Editions du Cygne

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s