LE QUARTIER DE L’ORANGERIE d’AURÉLIE LAGARDE (Lamiroy) / Une lecture de Gaëtan FAUCER


C’est le premier livre de l’auteure, et sans doute pas le dernier. 

Près de la retraite, le Capitaine de police, Martin Deschamps, procède à un contrôle de routine. Un vol de nains de jardin… Un petit larcin ! Il se rend sur les lieux avec Alice, sa jeune coéquipière, pour prospecter. Évidemment, tout ne tourne pas comme prévu. Des personnages intrigants feront une fantomatique apparition, histoire d’agrémenter le suspens…

Le rythme est rapide, on entre directement dans une histoire de routine toute simple, voire banale. Sous son faux air de récit suranné, Aurélie parvient à captiver son lecteur jusqu’à la fin… 

Pour sa première histoire, l’autrice, grande lectrice de polars, réussit son vœu le plus cher : en écrire à son tour !

Aurélie Lagarde, Le quartier de l’Orangerie, Lamiroy, 4€ en format papier / 2€ en format numérique.

À découvrir sur le site de l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s