CENT LITTÉRATURES RESTRICTIVES

La littérature sans estomacLa littérature sans idéalLa littérature sans condition – La littérature sans tambour ni pets – La littérature sans pieds ni rimes – La littérature sans gluten –– La littérature sans substance – La littérature sans feuilles – La littérature sans effet sur le climat – La littérature sans poids – La littérature sans couleurs – La littérature sans blague – La littérature sans cesse – La litterature sans accent- La littérature sans doute – La littérature sans sens  – La littérature sans sans huile essentielle – La littérature sans plus– La littérature sans noblesse – La littérature sans Nothomb – La littérature sans chute de pomme – La littérature sans les mains – La littérature sans les mêmes -– La littérature sans avenir – La littérature sans qui que quoi ce soit – La littérature sans questions – La littérature sans amour – La littérature sans excès – La littérature sans remords ni engrais – La littérature sans retour – La littérature sans retenue- La littérature sans pénétration – La littérature sans prix – La littérature sans écriture – La littérature sans queue ni texte – La littérature sans regard – La littérature sans limite –– La littérature sans mobile apparent – La littérature sans histoire – La littérature sans recours  – La littérature sans goût – La littérature sans nouvelles – La littérature sans mâles – La littérature sans télé – La littérature sans Wifi – La littérature sans Wikipedia – La littérature sans fil – La littérature sans intérêt – La littérature sans quartier ni résidence d’écriture – La littérature sans restriction

+

PAUSE DE PUB

POUR UNE LITTÉRATURE SURALLÉGÉE, AVEC ADDITIFS CYRULNIKIENS, DES SALADES ROMANESQUES BIO DE MASSE AU SEL MARIN ET AU VINAIGRE DE CIDRE, DE L’EXOFICTION ET DU POLAR JEUNESSE, MANIFESTEZ-VOUS DEVANT LA MAISON DU ROMAN FEELGOOD DE VOTRE QUARTIER !

+

La littérature sans jus – La littérature sans rideau – La littérature sans les planches – La littérature sans eau ni électricité – La littérature sans sent-bon – La littérature sans raisin ni raison – La littérature sans Sorel ni Santeuil – La littérature sans sucre ni sel – La littérature sans statue ni stèle – La littérature sans esperluette – La littérature sans mauvais plis – La littérature sans vaccin – La littérature sans je sans frontières  – La littérature sans a posteriori –La littérature sans migrants –La littérature sans arrêt ni arête – La littérature sans savoir ni savon – La littérature sans (ma)thématique – La littérature sans Cali(gramme) – La littérature sans guitare – La littérature sans voix – La littérature sans (cé)page – La littérature sans anicroches de lecture – La littérature sans objet – La littérature sans fruit de la passion – La littérature sans douleur – La littérature sans phrases – La littérature sans (al)cool – La littérature sans rets ni exception – La littérature sans but ni filets – La littérature sans la climatisation – La littérature sans phrases ni feux de détresse – La littérature sans érection assistée – La littérature sans lecticides – La littérature sans plan commercial –La littérature sans (n)ombre – La littérature sans traces d’écriture – La littérature sans adresse – La littérature sans Busnel – La littérature sans rancune – La littérature sans hésitation – La littérature sans images – La littérature sans glaçons – La littérature sans risque ni périls  – La littérature sans tabou ni boutade – La littérature sans faute de quoi – La littérature sans se presser –La littérature sans allure – La littérature sans issue – La littérature sans fin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s