PRESQUE RIEN ET MALGRÉ TOUT de JACQUES DAPOZ (Ed. du seul) / La lecture de PHILIPPE LEUCKX

Jacques Dapoz

Le méconnu Dapoz, auteur d’une abondante bibliographie, publié entre autres au Talus d’approche, poursuit solitairement sa voie, avec des textes qui échappent à la ligne traditionnelle et à la production courante.

Les poèmes y sont de vrais regards sur des « ciels irisés d’acier bleu », où « la pensée dépasse la vitesse de la lumière ». Parfois le poème est aphoristique : « la rosace de l’être/ est de plomb et de lumière ». Les images ne sont jamais calibrées mais étonnantes (« étoiles des temps inversés »).

Ces beaux textes font réfléchir sans être en rien pesants : l’écriture magnifie des constats imparables.

« Tout langage mène au bruit, puis au silence.

Instant rare que celui d’où le sens émerge » (p.27)

Auteur à redécouvrir, bien sûr.

Jacques Dapoz, Presque rien et malgré tout, éditions du seul, 2022.

Jacques DAPOZ sur Objectif Plumes


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s