MOUVANCES DE PLUMES de Martine ROUHART et Patrick DEVAUX (Le Coudrier) / Une lecture de Philippe LEUCKX


De très brefs poèmes – une petite quarantaine – où deux amis évoquent l’univers ailé ainsi que la poésie qui les rassemble.

Il y est souvent question de mots, de chant, d’ailes, d’arbres pour y loger de petites notations, de simples constats, sur la gent ailée, sur l’amitié, avec des images qui disent la gaîté (jardins de papier – comme des pinsons ) ou le jeu de mot (« battement d’elle ») ou autres « envolée » et « rêves si bleus ».

Les « plumes » du titre favorisent le regard, la « commune » appartenance aux « ombres » du ciel et du papier.

Quelques fragments ne dissipent pas tous les doutes ou fragilités.


Patrick Devaux et Martine Rouhart, Mouvances de plumes, Le Coudrier, 2022. Illustrations dues à Catherine Berael, préface d’Anne-Marielle Wilwerth.

Le recueil sur le site des Editions Le Coudrier


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s