LA FABRIQUE DES MÉTIERS – 123. PENCHEUR


Là où le penseur réfléchit, le pencheur fléchit.

Tout lui est bon pour courber l’échine, tout lui est prétexte à baisser la tête, à vaciller sur son axe, à flirter avec le déséquilibre, à manquer tomber à la renverse ou bien tête la première dans les pommes ou le compost.

À quoi sert le pencheur dans la vie d’aujourd’hui ?

1) à fabriquer de l’énergie.

Que serait l’homme de l’automne 2022 sans la dive énergie ? Un démonteur d’éoliennes, un déplaceur de panneaux photovoltaïques, un dynamomètreur sur deux jambes instables et robotatives.
Justement, en basculant comme un cheval de bois, en se mouvant dans tous les sens, tel un épileptique au climax de sa transe, un parkinsonien au sommet de son art, tel un courant alternatif, s’il est bien relié à un transformateur adéquat, le pencheur de Pise ou d’ailleurs transformera sa folle mécanique en de l’électricité pour les portables des ménages et les pécés fixes des boomers, ceux qui ont vu les mails apparaître et disparaître au profit des textos, bien plus rapides pour exprimer ce qu’il vaut seulement la peine d’être raccourci.

Bref, le pencheur est une pile énergétique.

2) à produire des ondes positives…

… chez les consommateurs de développement personnel et autres pratiques ésotériques assises, accroupies ou couchées.

L’homme qui fléchit et ne tombe pas, l’homme qui s’abaisse mais ne s’allonge pas, l’homme qui lèche les culs mais ne se fait pas chier dessus est un modèle de résilience, de force de caractère, un être de lumière. Franc comme le maçon sur le mur qu’il a édifié de ses mains pleines de mortier, il guidera les moyens portants et les à demi-démolis vers toujours plus de portance voire vers l’élévation de l’axe de rotation de ses idées fixes vers les idées essentielles et forcément astrales, amstramgram, pic et pic de pollution et collagène pour dames !   

Bref, le pencheur est une mine de bien-être, une sorte de smiley rigolard en position de lotus.

Les modules de la formation seront donnés par des prof de pilates, de yoga violent et des acrobates du Cirque des étoiles tombés de haut.

(Se pencher sur le sujet relève bien sûr du tour de farce.)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s