LE CHAOS EN SPECTACLE de LEA NAGY (Ed. du Cygne) / La lecture de PHILIPPE LEUCKX


L’auteure hongroise n’a que vingt-deux ans et trois recueils à son actif, sans compter deux prix littéraires.

Le titre énonce bien les poèmes d’un ton désenchanté, la nudité des constats et les accrocs de la vie turbulente, troublée.

Sous un scalpel étrange, le réel est décortiqué par une voix qui veut posséder ce qu’elle touche, mettre à nu les failles, le « chaos » existentiel.

Le thème des rides, du vieillissement, du fantôme du père, les fêlures, les amants, le « ça » du monde : tout fait farine au moulin du « sombre marécage ».

La réalité, ainsi vue au diapason de l’amertume, du non-dit, redit à sa façon l’impossible croyance en un espoir qui délierait tout, comme une promesse; ici, le pessimisme règne en maître d’une écriture sans complaisance, pleine d’un « silence terrible ».

L’air de rien, défilant parmi les ombres, l’auteure décrit, mesure, déambule comme au travers d’une réalité saturée.

Telle une poussière, l’être s’envole, échappe à son passé. Mais reflue sans cesse, éprouvant.

Un livre dérangeant, d’une poésie dense, nerveuse, dramatique sans oublier d’être ironique, éclairante.


Lea NAGY, Le chaos en spectacle, Editions du Cygne, 2022, 70p., 10 euros. Préface de Patrice KANOZSAI, traduction du hongrois par Yann CASPAR.

Le recueil sur le site des Editions du Cygne


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s