Moon music (20): La lune est morte / Les Frères Jacques

Voilà, en un cycle lunaire et depuis le 18 juillet, 20 musiques ont été postées, près du même nombre de posts littéraires, et plus de 6 000 visites ont été enregistrées. Merci à tous les contributeurs d’une façon ou d’une autre.

Nous écouterons, pour finir, les Frères Jacques (un choix de co errante).
Demain, on retombe sur terre… Pour le pire et le meilleur.

 

LA LUNE EST MORTE

Paroles de Jacques Mareuil

Musique de Georges Liferman

Pleurez Pierrots, poètes et chats noirs,
La Lune est morte, la Lune est morte.
Pleurez Pierrots, poètes et chats noirs,
La Lune est morte ce soir…

Un homme marche sur le sol
De ce vieux miroir de vos rêves
Et c’est votre cœur que l’on crève.
La corde qu’on vous passe au col !
Il va falloir aller plus loin,
Par delà des millions d’étoiles
À la recherche de l’étoile
Qui vous fera rêver demain

 

http://www.dailymotion.com/swf/x1y5vf&v3=1&related=1

Publicités

Moon music (16): Sonate au clair de lune / Beethoven par Glenn Gould

Un choix de co errante

La Sonate pour piano n° 14 en do dièse mineur, opus 27 n° 2 dite « Sonate au clair de lune », de Ludwig van Beethoven, fut composée en 1801 et publiée en 1802 avec une dédicace à la comtesse Giulietta Guicciardi, jeune femme de dix-sept ans dont le musicien semble avoir été amoureux.

Le surnom « Clair de lune », sous lequel elle est largement connue aujourd’hui, lui fut donné par le poète allemand Ludwig Rellstab en 1832. Ce dernier voyait dans le premier mouvement de cette sonate l’évocation d’une « barque au clair de lune sur le Lac des Quatre Cantons »[2]. Beethoven ne sut jamais rien de cette appellation subjective, dont il est probable qu’elle ne traduit aucunement les intentions du compositeur. (source: Wikipedia)

1er mouvement

2ème mouvement

3ème mouvement