LES AFFAMÉS

Résultat de recherche d'images pour "affamé"

 

Exercice en forme de f

 

Affamé de feu, je fais des flammes.

Affamé de fables, je bouffe des fées.

Affamé de feuilles, j’empiffre des forêts.

Affamé de foën, je force sur le foc.

Affamé de formes, je formate mes fonds.

Affamé de fantômes, je m’efface dans les étoffes.

Affamé de fourmis, je me fonds dans le formol.

Affamé de fosses, je m’infiltre dans les fentes.

Affamé de foules, je fais des fêtes.

Affamé d’eau féline, je flotte entre deux fauves.

Affamé de félins, je fonde des fauveries.

Affamé de fesses, je défroque les falzars.

Affamé de fèves, je fais du favisme.

Affamé de faiblesse, je réfrène mes forces.

Affamé de fricatives, je défroque la phonétique.

Faute de freux, je me fais le faisan.

Affamé de fists, je force les failles.

Affamé de foot, je frotte des sphères.

Affamé de philofolie, je m’enfile Onfray.

Affamé de folklore freudien, je refoule mes affects infantiles sur un sofa safran.

Affamé de flèches, je façonne des fuselages.

Affamé de fongueux, je les fonds en fleuves.

Friand de faillite, je fais des flops.

Affamé de futur, je fuis l’imparfait.

Affamé de feston, je rafle la frise.

Affamé de fastes, je frôle la folie.

Affamé de flotte, je fais des floc.

Affamé de fans, je fais le fanfaron.

Faute de faon, je me fais le fennec.

Affamé de fétu, je fore le foin.

Affamé de flamant (rose), j’effarouche le faucon (rouge).

Affamé de funérailles, je biffe avec ma faux.

Affamé de fromage, je fais la faisselle.

Affamé de phares, je filtre les photons.

Affamé de phalène, j’en fais des fanions.

Affamé de selfies, je me fais des photos.

Affamé de famille, je féconde des fils et des filles

Affamé de phoques, je me fais (furieusement) enfiler.

Affamé de fesses, je me farcis des faces.

Affamé de femmes fortes, je fuis les défilés.

Affamé de phonèmes, je fais des phrases.

Affamé de fluide, j’engouffre des flots.

Affamé de phasmes, je fantasme sur les franges.

Affamé de fenêtres, je me fais des façades.

Affamé de fibres, j’effile les féculents.

Affamé de foudre, je phosphore aux flashes.

Affamé de flanc, j’enfle les fesses.

Affamé de feng shui, je fixe et fume des fleurs.

Affamé de fronces, je fourre des figues.

Affamé de fèces, je fonde des fosses (septiques).

Affamé de fantaisie (culinaire), je bouffe des farces.

Affamé de fripes, je m’offre des fringues.

Affamé de franges, je finalise des festons.

Affamé de fruits, je rafle des fraises.

Affamé de frou-frou, je fais du french cancan.

Affamé de fines friandises, je me fais des frites effilées.

Affamé de fugues, je fabrique des flûtes.

Affamé de foutre, je fais des fellations.

Affamé de fric, je me fais du foin

Affamé de feuilletons, je me fais des films.

Affamé de définitions, je formalise ma fin.

Publicités

LE PREMIER GÉNÉRATEUR AUTOMATIQUE DE CRITIQUE LITTÉRAIRE

Résultat de recherche d'images pour "homme et livre"

 

Les acteurs du livre (auteur, éditeur, libraire…) ne sont jamais pleinement satisfaits de la critique littéraire. Même dans une critique élogieuse, à la gloire de l’auteur, il n’est pas rare de trouver une remarque désobligeante, la griffe, le crapaud qui portent atteinte à la beauté comme à la réputation de l’ouvrage. Ce générateur de critique à la demande permet de battre en brèche tous ces écueils et de donner à lire la recension idéale, simple et efficace, celle qui sera partagée sans réserve et sans façon, suscitant, on n’en doute pas, de nombreux désirs de lecture.

 

1. INTRODUCTION

(1) qui paraît à (2) est le (3) ème ouvrage de (4), l’auteur(e) du très remarqué (5). 

Un ouvrage (6) qui rappelle à bien des égards l’œuvre d’un(e) (5).

(1) Titre de ton ouvrage : ……………………………………………..

(2) Nom de la maison d’édition : ………………………………………….

(3) Quantième publication : ………………………………………..

(4) Tes nom et prénom d’auteur(e) (+ ton genre actuel) : ……………………..

(5) Titre marquant de ta bibliographie + maison d’édition (on sait, le choix est difficile !) : ……………………………………………….

(6)  Qualificatif employé : remarquable, extraordinaire, singulier, intéressant, novateur, superfétatoire, révolutionnaire, passable, dans la moyenne de la production du genre,  innommable, sans intérêt, à chier…

(7) Auteur.trice illustre – ou non – que tu as lu – ou non – (vérifie toutefois l’orthographe sur Wikipedia ou Facebook), auquel/à laquelle tu souhaites être comparé(e) : …………………………………….

 

2. EXTRAITS

Cite 3 extraits (pour un maximum de 600 signes) que tu veux voir figurer ainsi qu’un mot-clé par extrait autour duquel le logiciel brodera une espèce de commentaire.

EXTRAIT 1

………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………..

mot clé :  ……………………………..

EXTRAIT 2

………………………………………………………………………………………………………

………………………………………………………………………………………………………

mot clé : ………………………………..

EXTRAIT 3

…………………………………………………………………………………………………….

…………………………………………………………………………………………………….

mot clé : ………………………………..

 

3. CONCLUSION

En conclusion, il s’agit là d’un nouveau livre (8) de (1) !

 Un article signé (9)

 

(8) Qualificatif employé : remarquable, extraordinaire, singulier, intéressant, novateur, superfétatoire, révolutionnaire, passable, dans la moyenne de la production du genre,  innommable, sans intérêt, à chier…

Attention!  Tu auras remarqué que, par deux fois, on te demande de qualifier (6 et ) ton ouvrage. Fais gaffe toutefois à ne pas indiquer deux fois le même terme. Si tu emploies remarquable dans l’introduction, tu préféreras exceptionnel ou un terme tout aussi fort pour conclure.

(9) Nom fictif du critique : si tu n’es que poète et n’a donc pas d’imagination, tu peux te servir d’un bottin, neuf ou ancien, d’un nom rencontré à la faveur du générique de ta série préférée, d’un dico de noms propres délavés etc. Prendre garde à ne jamais mentionner ici les noms de critiques qui font un travail soigné, créatif et pertinent.

SPÉCIFICITÉ
L’utilisateur du présent logiciel aura remarqué qu’il peut faire employer au générateur des termes dépréciateurs pour qualifier son ouvrage. C’est un service supplémentaire qu’offre l’outil. Car il n’est pas à exclure que l’auteur, une fois qu’il a été poussé par son ego, une mère libraire, un père slameur, un(e) partenaire avide d’admiration, un vécu personnel, sentimental ou professionnel compliqués, un ami éditeur complaisant… dans le cercle infernal de la production littéraire. Cette recension pourra dès lors contribuer à le sortir de l’engrenage par, notamment, l’effet de résonance que cette note de merde aura sur les quelques rares chroniqueurs indépendants, surchargés de travail et non encore automatisés qui demeurent actifs sur le marché de la critique.

Envoie le tout complété à premiergénérateurautomatiquedecritiquelittéraire@gmail.com et tu recevras la note de lecture personnalisée par retour du courriel (l’opération peut prendre quelques semaines même si nous visons, à long terme, l’immédiateté du processus).

MERCI d’avoir contribué à ce nouveau service automatisé du net, fruit de l’inintelligence artificielle qui, nous en sommes certains, contribuera grandement à la décroissance, à la réduction de l’empreinte carbone, et diminuera en conséquence le nombre d’envois de services de presse comme il  retardera sensiblement le réchauffement de la planète à défaut, il est vrai, de faire beaucoup avancer la chose littéraire !

OFFRE EXCEPTIONNELLE POUR UNE RECENSION GRATUITE PENDANT LE MOIS DE LANCEMENT DU LOGICIEL !

Image associée

PREMIÈRE CRITIQUE PERSONNALISÉE

ÉPINES DE PROSE de ANNE-ANGE LECHEVALET paru à L’Azalée de Zoé, 2019.

Épines de prose qui paraît à L’Azalée de Zoé est le 132ème ouvrage de Anne-Ange Lechevalet*, l’auteure du très remarqué Bains pubis paru à L’Eau de Laure en 1937.

Un ouvrage comment dire… qui rappelle à bien des égards l’œuvre d’un Marcel Amont.

Quand l’aube affole la lumière à la tige de la nuit, je me couvre d’ail, de poivre et de sel pour attirer les mouches à vinaigre et les mains des hommes-araignées.

Anne-Ange Lechevalet dresse la tige de la phrase jusqu’à des hauteurs insoupçonnées en entraînant son lecteur dans les nuages de sa prose.

Martelée comme une sauvage par une aubépine qui n’avait pas eu sa rose, ma peau fleurait, par un de ces miracles banals dont nous gratifie le quotidien au sortir des songes, le santal et la lavande, l’huile de foie de morue et le lait de chèvre caillé.

Avec ces épines de prose, Anne-Ange délivre des miracles de poésie qui nous font voyager dans les méandres de la psyché humaine.

Au loin, derrière le mont chauve, le souffle de l’ogre aveugle m’appelle et je cours vers sa bouche grande ouverte, visant ses dents avec ma nudité, de peur que, par mégarde il ne transperce ma dent de sagesse.       

Ici, Lechevalet évoque le souffle de l’existence amère qui anime nos âmes avides d’animalité et, de transe en danse, avec la seule ancre de son coeur, elle arrime l’être de l’écriture au ventre de l’encrier.

En conclusion, il s’agit là d’un nouveau livre piteux d’Anne-Ange Lechevalet.

Un article de Marc-Antoine Cléopâtre  

 

BIO EXPRESS

*Anne-Ange Lechevalet est née le 24 décembre 1919 à Ixelles. Elle publie Bains pubis en 1937, l’ouvrage sera salué par Richard Lion, son confesseur et petit ami. Elle obtient sa première et unique recension d’un de ses (nombreux) ouvrages dans un entrefilet du journal Le Soir du 12 juin 1977 de la plume d’un journaliste stagiaire, Jean-Claude Vantroyen, pour son premier roman, La Flemme du dimanche soir. En 2012, elle obtient le prix Marie-Pierre Mertens du plus grand nombre de publications (131) à l’actif d’un auteur belge vivant et écrivant dans un français correct, battant sur le fil Marcel Poivre d’Hamoir (112) et Alexandre Dumasson (107). Depuis ce prix, accablée sans doute par la reconnaissance tardive, elle n’avait plus rien publié et le monde littéraire francophone belge semblait presque avoir fait son deuil de son oeuvre.

LES PREMIÈRES RÉACTIONS DE LA PRESSE

« Ce logiciel est une aberration littéraire, une honte pour la littérature. A fuir! » Jérôme Garcin, Le Nouvel Obs à Moelle

« Aujourd’hui, c’est gratuit. Demain, ça coûtera bonbon! » L’Echo des Lettres

« Cela ne vaudra jamais la rigueur des critiques du Soir fanzine! » Marc Partager

« Le hasard n’a jamais donné rien de bon en littérature! » Le Cornet à dés et les jeux

« Anne-Ange Lechevalet est une écrivaine de troisième ordre, pfff ! » Le Matricule des Anne-Ange.

« Bains pubis de Lechevalet est une pâle resucée du Con d’Irène d’Aragon. » La Gazette des plagiats

« Le prix Marie-Pierre Mertens, je n’y crois pas une seconde! » Vincent Flibustier de NordPresse

« Lechevalet a mis sur le pavé pas moins de cinquante-sept maisons d’édition qui avaient pignon sur rue. » La Maison du Livre

« Qui s’est jamais préoccupé de la critique littéraire? » Christine Angot d’On n’est pas touché

« Un rythme effréné de publication n’est pas un gage de qualité! » La Course littéraire

« De la si belle poésie résumée aussi platement! » Les Amis des vers

 

Résultat de recherche d'images pour "livre gif animé"

LES SCEPTIQUES

Image associée

Le scepticisme est l’ivresse de l’impasse

Emil Cioran

Les haricot & les asticot-sceptiques, les noyau d’abricot-sceptiques, les catho & JésusChristo-sceptiques, les bigot & bécot-sceptiques, les grammato & grommelot-sceptiques, les populo & aristo-sceptiques, les cogito & logo-sceptiques, les cabillaud & maquereau-sceptiques, les latino-sceptiques et les sceptiques-incognito, les syndico-sceptiques et les accro-sceptiques, les génito & pornosceptiques, les autopromo & proto-sceptiques, les Rimbaud & Brautigano-sceptiques, les Bushido & MishimaYukio-sceptiques, les Subito & Presto-sceptiques, les libido & freudo-sceptiques, les coquelicot & fleur de pavot-sceptiques, les gigot & saucebolo-sceptiques, les gothico & wisigoth-sceptiques, les artichaut & beurre de cacao-sceptiques, les vertico & obliquo-sceptiques, les matelot & calypso-sceptiques, les tricot & polo-sceptiques, les disco & MoroderGiorgio-sceptiques, les marigot & crado-sceptiques, les bigot & psycho-sceptiques, les politico & lavabo-sceptiques, les sado & scato-sceptiques, les domino & mikado-sceptiques, les placebo & homéopatho-sceptiques, les San Francisco & américano-sceptiques, les neutrino & tau-sceptiques, les dévot & Divo-sceptiques, les fortissimo & pianissimo-sceptiques, les euro & écot-sceptiques, les imbroglio-sceptiques, les cappuccino & expresso-sceptiques, les micro, nano, pico et femto-sceptiques, les huis-clos & claustrophobo-sceptiques, les colo & les écolo-sceptiques, les sirop & antibioto-sceptiques, les eskimo & frigo-sceptiques, les parano & paréo-sceptiques, les sombrero & desperado-sceptiques, les crypto-sceptiques, les Sirocco & Pampero-sceptiques, les ego & rigolo-sceptiques, les (noixde)coco & ossobucco-sceptiques, les duo & trio sceptiques, les griot & loriot-sceptiques, les casino& Monaco-sceptiques, les Vertigo & hithcocko-sceptiques, les Truffaut & Cocteau-sceptiques, les DiCaprio & DeNiro-sceptiques, Castro & Cubalibro-sceptiques, les cachalot & pédalo-sceptiques, les primo et secundo-sceptiques, les apéro & bistro-sceptiques, les amaretto et mojito-sceptiques, les Coelho & Musso-sceptiques, les torpédo & auto-sceptiques, les caboulot & les bordélo-sceptiques, les schizo & stylo-sceptiques, les clito & gynéco-sceptiques, les risotto & miso-sceptiques, les Ferrero & choco-sceptiques, les lego & illégo-sceptiques, les Oli&Biglo & Damso sceptiques, les flamenco & les tango-sceptiques, les pédago & librio-sceptiques, les quiproquo-sceptiques, les malaudos & lumbago-sceptiques, les Macao & cacao-sceptiques, les solosdesot & salto-sceptiques, les contralto & soprano-sceptiques, les MarcoPolo & sino-sceptiques, les Figaro & SudPresso-sceptiques, les ElvisRoméo & Costello-sceptiques, Les PépéLeMoko & SiffrediRocco-sceptiques, Les VenturaLino & LiviIvo-sceptiques, les Caruso et PavarottiLuciano-sceptiques, Les MariaDelRio & Lio-sceptiques, Les PauloCarolo & DiRupo-sceptiques, les tacot & tico-tico-sceptiques, les ado & crado-sceptiques, les Medrano & Zingaro-sceptiques, les Adamo & Barzotti-sceptiques, Les FrédéricFrançoiso-sceptiques, les Bruni-Sarko-sceptiques, les torero & rodéo-sceptiques, les superhéro & cinémato-sceptiques, les mécano & électro-sceptiques, les MussoliniBenito & SalviniMatteo-sceptkiques, les alto & contralto-sceptiques, les dynamo & vélo-sceptiques, les kimono & judo-sceptiques, les mégot & cigarillo-sceptiques, les boléro et borsalino-sceptiques, les Maestro et Soprano-sceptiques, les girlàgogo & gigolo-sceptiques, les BrigitteBardot & GinaBrigidaLolo-sceptiques, les hétéro & homo-sceptiques, les photo & lumino-sceptiques, les vidéo & twitto-sceptiques, les moto & rototo-sceptiques, les brico & jardino-sceptiques, les dingo & psychotico-sceptiques, les vegano & écolo-sceptiques, les escargot & virago-sceptiques, les in-utero & in-petto-sceptiques, les crescendo & descrescendo-sceptiques, les pseudorigolo-sceptiques, les holà & allo-sceptiques, les galopdechameau & dromadairautrot-sceptiques, les lasso & Larusso-sceptiques, les in-folio et librio-sceptiques, les phyto & allopatho-sceptiques, les Kosovo & Sarajevo-sceptiques, les philo & Onfrayo-sceptiques, les Queneau & oulipo-sceptiques, les rafiot & cargo-sceptiques, les argot & calembouro-sceptiques, les recto & verso-sceptiques, les resto & toro-sceptiques, les tarot & Jodororowsko-sceptiques, les Miro & Rothko-sceptiques, les paquebot & radeau-sceptiques, les paquebot et titanico-sceptiques, les fiasco & spermato-sceptiques, les chaos et quarko-sceptiques, Les DeChirico & Picasso-sceptiques, les saxo & jazzo-sceptiques, les zéro & Peano-sceptiques, les verseau et les astro-sceptiques, les zoophilo & thanatophilo-sceptiques, les scherzo & adagio-sceptiques, les grelot & carnavalo-sceptiques, les AurelienBarrau & NicolasHulot-sceptiques, les chromo & chrono-sceptiques, les imago et la igloo-sceptiques, les Mao & tao-sceptiques, les thalasso-thérapo-sceptiques, les turbot & tourteau-sceptiques, les sumo & grossomodo-sceptiques, les métroboulotdodo-sceptiques, les sténodactylo-sceptiques, les tutos de Huito-sceptiques, les gaucho & ErnestoSabato-sceptiques, les Peugeot & VWPolo-sceptiques, Les LuisMarino & ChanteurDeMexico-sceptiques, les pro-sceptiques et les antisceptiques…

 

 

UN MILLIARD DE DONS POUR NOTRE-DAME DES PLEURS

Résultat de recherche d'images pour "notre dame demain"

 

1.

L’Association des dyspepsiques offre cent millions de rots pour la reconstruction gastrique de Notre-Dame.

Le président de tous les estomacs vides de France salue la vacuité du don.

 

Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

2.

L’Ordre des Sœurs de la Charité offre cent millions d’hymens pour la reconstruction de la virginité (fondue) de Notre-Dame.

Le président de toutes les vierges de France salue le don de nymphes.

 

Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

3.

L’Association des écrivains en mal de reconnaissance offre cent millions de mots pour la réécriture de Notre-Dame.

Le président de tous les Houllebecq en herbe leur promet la Légion d’honneur.

 

Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

4.

Les Gilets Jaunes offrent cent millions d’yeux crevés pour obscurcir la vue sur l’Île de la Cécité.

Le président de tous les aveugles de France salue le don d’organes.

 

Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

5.

L’Association des tireurs à pipe offre cent millions de plomb fondus pour la reconstruction des bourdons ébranlés.

Le président de toutes les cloches de France souligne la lourdeur du don.
Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

6.

L’Association pour l’abattage des Arbres et Forêts offre cent millions de troncs pour reconstituer la fortune forestière de la toiture.

Le président de toutes les poutres de France salue le chèque en bois.

 

Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

7.

L’Association pour la bénédiction des Eaux & Forêts offre cent millions de gouttelettes pour remplir les bénitiers d’eau partie en fumée.

Le président de toutes les sources de profits de France souligne la volatilité du don.

 

Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

8.

L’Association des bougies de Noël offre cent millions de bouts de chandelle pour la réérection des cierges de Notre-Dame.

Le président de toutes les lumières de France salue un don brillant.

 

Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

9.

L’association des Cupidons offre cent millions de traits pour la relance de la Grande flèche au-dessus du cœur de la cathédrale.

Le président de tous les chœurs blessés salue le chant d’amour.
Résultat de recherche d'images pour "notre dame gif animé cathédrale"

 

10.

L’Association des pompiers pyromanes offre cent millions de départ de feu pour la reconduction de l’incendie Notre-Dame.

Le président de toutes les lances d’incendie de France annonce cent jours de deuil national.

 

Résultat de recherche d'images pour "notre dame demain"

MES MAISONS

J’habite avec un fétu de taille dans une maison de paille.

J’habite une faille têtue d’une maison fantôme.

J’habite avec un poète fichu à la Maison de la poésie.

J’habite à côté d’un vieux rébus dans une Maison de papier.

J’habite avec un menu du jour dans une maison de repas pour ogres âgés.

J’habite avec une femme de goût à la Maison des plaisirs de bouche.

J’habite à la Maison du conte avec une histoire ancienne.

J’habite avec un éclat de vitre dans une maison de verre.

J’habite avec un dresseur d’éléphants recyclé en montreur de serpents à sonnettes à la Maison du Cirque.

J’habite à la cave d’une Maison de l’emploi avec un syndicaliste autiste.

J’habite un monochrome de Malevitch et l’album blanc des Beatles à la Maison blanche.

J’habite avec une Claire de notable à la Maison des notaires.

 

Résultat de recherche d'images pour "hundertwasser peinture maison"

 

J’habite seul à la Maison pour Associations.

J’habite un kot en kit à la Maison du bricolage.

J’habite à la Maison de l’enseignement avec une lycéenne qui m’apprend à vivre.

J’habite avec un journal tourné vers l’Avenir à la Maison de la Presse de chez Nethys.

J’habite à la Maison de l’agriculture sur une moissonneuse-batteuse dernier épi.

J’habite derrière une colonne de Buren de la Maison des artistes.

J’habite dans un boîte en bois de sapin à la Maison du Père Noël.

J’habite la voix d’une animatrice enrouée de la Maison de la radio

J’habite une saison poussiéreuse au grenier de la Maison de l’environnement.

J’habite avec un réchauffement climatique au gaz sur le toit d’une Maison du monde.

J’habite avec un Paris-Brest arrêté à Rennes à la Maison des Dessert.

J’habite à la Maison du Désert sur l’unique bosse d’une chamelle extraordinaire.

 

Résultat de recherche d'images pour "hundertwasser peinture maison"

 

J’habite avec un idiome disparu au sous-sol de la Maison des Langues.

J’habite avec une couche souillée de Lady Gaga dans la Maison des langes.

J’habite avec un caleçon con dans une Maison du slip mal tenue.

J’habite avec une allumeuse au néon dans une maison de passe qui a pignon sur cul.

J’habite avec un employeur bondagé dans une Maison de l’entreprise fermée pour cause de soumission de personnel.

J’habite avec la marionnette de la N-VA dans une maison de poupée politique belge.

J’habite dans une religion stricte à l’écart de la Maison de la laïcité.

J’habite avec une page de sable dans une Maison du livre qui donne sur la mer.

J’habite avec une princesse au bois dormant dans la Maison du roi des songes.

J’habite avec une grosse légume au potager royal de la Maison du jardinage

J’habite avec une boule de nerfs dans la Maison du zen.

J’habite avec un loup de mer à la Maison du masque maritime.

 

Résultat de recherche d'images pour "hundertwasser peinture maison"

 

J’habite au pied d’une montagne d’os à la Maison du Chien.

J’habite le cerveau d’une tête pensante à la Maison des sciences.

J’habite dans une position délicate à la Maison du yoga.

J’habite sur une couche de mousse à la Maison de la bière.

J’habite sur la place de l’Eglise de la Maison du village.

J’habite avec un monocle sur un monocycle dans la Maison du vélo borgne.

J’habite un trou perdu sur le green de la Maison du thé.

J’habite à la Maison des Maths un espace vert euclidien planté d’arbres de Cantor.

J’abrite un Sans-abri à la Maison des Quatre-vents.

J’habite au bord d’un expresso froid à la Maison du Café fort.

J’habite dans un aéroport en grève sur le seuil de la Maison des vacances.

J’habite avec un pilier de bar socialiste à la Maison du peuple de l’herbe rouge.

J’habite un souvenir oublié à la Maison du temps perdu.

E.A.

Image associée

Les peintures sont de Friedensreich Hundertwasser (1928-2000), artiste autrichien.

MES EXPOSITIONS (aphorismes)

LIEN vers TOUS LES TEXTES du SAC A MALICE 

10 PROPOSITIONS POUR REDYNAMISER LES BUREAUX DE VOTE ET LES ISOLOIRS

Résultat de recherche d'images pour "isoloir"

Une étude de l’Université de Oulala Glouglou, réalisée au sortir des bureaux de vote du 14 octobre, montre qu’un des facteurs de désistement de l’électeur en Fédération Wallonie-Bruxelles serait le manque d’attrait et de confort des isoloirs et de l’accueil non personnalisé du bureau de vote.

Toujours soucieux d’œuvrer à plus de citoyenneté, Les Belles Phrases suggère à l’adresse de l’élu moyen dix propositions profitables sous l’intitulé suivant : REDYNAMISONS LES BUREAUX DE VOTE et LES ISOLOIRS pour remotiver l’électeur à se déplacer les dimanches de vote !

À partager pour une citoyenneté proactive promoteuse et prometteuse d’un monde politique meilleur en faveur, il va sans dire, d’une décroissance, progressive mais programmée, de la longueur comme de l’épaisseur du crayon rouge !

PROPOSITION 1 : DES ISOLOIRS AUX COULEURS INSTAGRAMMABLES,  un espace multiplié par deux, un canapé rose bonbon, l’allongement des rideaux, dans un jaune gilet, descendant jusqu’aux mollets (au moins) et une barre verticale de go-go dancers pour déstresser voire plus au moment de poser l’acte qui va (dés)engager votre vie politique pour plusieurs années.

PROPOSITION 2 : DES ASSESSEURS HEUREUX d’ASSESSER, BIEN SAPÉS, MAQUILLÉS et offrant un petit spectacle permanent, une choré inédite et pétillante, pas paillarde pour un sou voire un café, thé ou Red Bull ainsi qu’une collation qu’ils auraient préparé chez eux la semaine précédant le vote de toute leur fibre citoyenne.

PROPOSITION 3 : UN(E) SECRETAIRE animé d’une âme d’animateur d’atelier d’écriture (pour l’infime pourcentage de lettrés du quartier).

PROPOSITION 4 : DES ATELIERS cuisine, couture, aquarelle et relooking et un comptoir pour les autres et les mêmes avide d’écluser tout en élisant.

PROPOSITION 5 : UN(E) PRÉSIDENT DE BUREAU de vote élu(e) (et très ému.e, évidemment, des résultats) au suffrage universel.

PROPOSITION 6 : UNE CLOSERISATION DU MONDE POLITIQUE JUSQUE DANS L’ISOLOIR avec des photos inédites des candidat(e)s, des révélations sur leur vie privée et leurs animaux de compagnie…

PROPOSITION 7 : Une LOTERIE permanente avec des lolos et des lalalères dont le gros lot serait une exemption à vie du droit de vote.

PROPOSITION 8 : DE LA POÉSIE MILITANTE, des caricatures larmoyantes, de l’art politique, des déclarations à-l’emporte-pièce, de l’humour engagé et dispensable comme sur les réseaux sociaux !

PROPOSITION 9 : UN BULLETIN DE VOTE déchiquetable à l’envi comme la toile de Banksy chez Christie’s ou toute autre forme de spectacularisation de l’acte de vote.

PROPOSITION 10 : UN MUR D’EXPRESSION LIBRE de façon à éviter que l’électeur ne s’exprime à tort et à travers sur les bulletins de vote et qu’à les noircir indûment ils ne les rendent malencontreusement blancs.

 

LE JOUR DU ROT

Résultat de recherche d'images pour "roter"

Traditionnellement, dans de nombreuses villes de Wallonie, le premier dimanche suivant les élections est un jour consacré à l’éructation. Un bureau de rot est constitué d’un président, de son secrétaire et d’assesseurs qui, non seulement, prend acte des présences mais fait aussi office de jury pour l’attribution des divers prix récompensant  les plus beaux, les plus longs et tonitruants rots.

Une tradition dont on ne sait au juste quand elle est apparue mais qui correspondrait à la date de l’instauration du vote obligatoire (à la fin du XIXème siècle) en guise d’exutoire comme d’hommage au jour de vote en ces contrées volontiers carnavalesques.
Les concourants s’acquittent d’un droit d’inscription qui leur donne droit à une collation consistant en un mets léger, généralement traditionnel, et d’une boisson, généralement gazeuse, de façon à bien roter dans les premières minutes suivant l’in(di)gestion.

Un jury d’experts, souvent chasseurs et donc amis du cri des animaux, juge le rot à l’intensité du son (en db), à sa durée (en s), à la profondeur du son (en cm) mais aussi à la beauté du geste car le rot est un geste esthétique qui prend sa source dans l’estomac humain pour traverser toutes les composants de l’appareil phonique en faisant méchamment vitrer les cordes vocales pour jaillir, comme un vent, de l’ouverture buccale.

Les roteurs anarchistes, déjà fort collationnés à leur arrivée sur les lieux et n’ayant pas bu que de l’eau gazeuse, sont généralement placés hors-compétition. Ils mangent de tout sans ordre ni règles et sont d’ailleurs très mal perçus de ceux qui contrôlent scrupuleusement leur alimentation et leur poids. Il n’est pas rare qu’au cours d’un long rot ils vomissent un jet fourni. Les remettants du prix se revêtent d’ailleurs d’une serviette de protection de façon à faire face à ce désagrément.
Les adeptes de la décroissance se sustentent très peu, ils boivent à l’économie ; pour peu excréter, ils consomment peu. Ils sont aussi avares de leurs rots et ne figurent que rarement parmi les lauréats.

Le roteurs végans font des rots biodégradables dans l’air ambiant ; les catholiques, des rots vertueux et pisseux, les communistes des rots qui empestent longtemps ; les musulmans, des rots voilés ; les roteurs des listes citoyennes restent sans voix ; les libéraux pètent autant qu’ils rotent et en capitalisant leurs émissions ; les socialistes ne savent plus à quels types de rots se vouer pour se maintenir au sommet d’une discipline dans laquelle ils sont vite passés maîtres en fonction de leur longs cous tortueux.

Après l’attribution des prix, en présence des édiles communaux reconduits dans leurs fonctions pour six longues années, les agapes se poursuivent jusque très tard dans la nuit ; de nombreux certificats médicaux seront octroyés le lendemain par les médecins présents à la festivité et là, les amateurs comme les spécialistes du rototo peuvent s’en donner à gorge joie. C’est alors qu’en vérité les plus percutants rots sont émis, de l’avis des participants encore à même de poser un jugement clair.

Il se dit qu’à des kilomètres à la ronde les soirs d’orage, les bruits des rots prédominent sur les coups de tonnerre. Les zélateurs de la réjouissance ajoutent que des éclairs zébrés et puissants jaillissent aussi des gaz produits dans la nuit de liesse.

+++++

À (re)lire: DIMANCHE DE VOTE