POUR ME FAIRE RIRE ! par DENIS BILLAMBOZ

  

Il supportait les motards

Mais les motardes lui montaient au nez

 

moto-twerk-sexy-femme.jpg

@

 

Il attendait des amis motards

Il attendait

Qu’Arlette et David sonne

 

@

 

Elle avait un amant occasionnel

Un intermittent du plumard

 

@

 

Il cherchait l’extase

Il trouva l’épecstase

 

@

 

Pour tromper l’ennui

Deux traders

Jouaient à cash cash

 

@

 

Il avait une accoincointance

Avec le directeur du canard

 

@

 

Un trouffion sevré

Cherchait

Un trou de fion serré

 

@

 

Bouddha bouda Buda

La peste infestait Pest

 

@

 

Bouddha peste

Qu’on croie les Hongrois

 

@

 

Au Salon du livre

Les motos arrivent toujours

Avant les motards.

 

@

 

Il s’était enrichi à la sueur de son fonds

De commerce

Elle s’était enrichie à la sueur de son fond

De culotte

Leur banquier s’était enrichi à la sueur

De leurs fonds placés

 

@

 

Il avait de l’ambition

Il a gravi la pyramide des âges

Il n’a pas pu escalader celle de Maslow

Bloqué beaucoup trop bas

 

@

 

Une épidémie de grippe

A laissé les mous choir

 

@

 

Passionné d’aménagement du territoire

Il oeuvrait dans le génie rural

Pendant que sa femme

S’activait avec la bitte à Urbain

 

@

 

Enfant de la patrie

Enfant de la partie

De jambes en l’air

 

@

 

L’alopécie précoce

Dont il était affecté

N’avait épargné

Que le cheveu

Qu’il avait sur la langue

 

@

 

Il était Très riche

Mais n’était pourtant

Qu’un pauvre con.

 

@

 

Mélenchon

Macron

Peillon

Fillon

Hamon

Le Pen

Cherchez l’erreur

Trouvez l’horreur

 

@

 

Ils avaient reformé un groupe

Avec des musiciens réformés

 

@

 

Le cuistot fut abattu

En plein coup de feu

 

@

 

Il aimait dessiner

Des corsaires, des sirènes, des frégates…

Il croquait des mangas de la marine

 

@

 

Il savait qu’il était cimentier

Mais il ignorait qu’il était si menteur

 

@

 

Boire du vin de messe

Se baigner dans le lait d’ânesse

Lire des nouvelles d’Hamesse

 

@

 

Pour faire une bonne omelette provençale

Ne jamais mettre la sarriette avant les oeufs

 

i27581-omelette-provencale-au-gouda.jpg

 

Publicités

JUSTE UN PETIT SOURIRE (Souvenir d’Axionov) par DENIS BILLAMBOZ

Juste un petit sourire

(souvenir d’Axionov)

 

La_vache_qui_rit.jpg

 

A l’heure du fromage

Il entonna la chevauchée des Vaches qui rient

 

@@@

 

Un ténia égaré

Cherchait à rentrer à bon porc

 

@@@

 

Avec son crâne d’œuf

Il entretenait une poule

Et draguait des cocottes

 

@@@

 

Il était irascible en permanence

Un vrai sérial colère

 

@@@

 

Mou comme une endive braisée

Un (héma)tome sur les bras

Il avait été piqué

Par un chicon d’bougnat

 

@@@

 

Pour récolter des belles tomates rouges

Il faut avoir la main verte

 

@@@ 

 

youhavetobekiddingme.jpg

 

Les Américains votent bientôt

Je crains qu’ils se Trump encore

 

@@@

 

La fabrique de skis a dérapé

En changeant de direction

 

@@@

 

Dire que les Chinois ont inventé la poudre

Est un peu abusif.

Ils n’ont inventé

Ni la poudre d’escampette

Ni la poudre aux yeux

Ni la poudre de ris (de veau)

 

@@@

 

Survivant de Sajarevo :

sauvé d’une sale salve slave

 

@@@

 

g760.jpg

 

A la Monnaie

J’ai vu une pièce

Qui ne vaut pas un kopeck

 

@@@

 

Elle se croyait chic

Mais n’était que négligée

Dans sa jupe qui plisse partout

 

@@@

 

Il avait la gueule de bois

Il avait mangé des noix d’acajou

 

@@@

 

Son numéro de charme

Avait laissé l’écuyère de bois

 

@@@

 

Kim-Jong-Un.jpg

 

Devise coréenne :

Honni Kim mal y pense

 

@@@

 

Les moines à la chasse

Burent le calice jusqu’à l’hallali

 

@@@

 

 Ayant mené une vie vertueuse

Il s’était grâcement enrichi

 

@@@

 

Animaux-Insectes-Abeille-455318.png

 

L’abeille de Cadix

Fait le miel de l’amour

Tique tique ail ail

 

@@@

 

Il touchait le fond

Il n’avait pas touché ses fonds

 

@@@

 

Mort vivant :

En vie sans envie

 

@@@

 

Il rêvait de publier un roman noir

Dans la Collection Blanche

 

@@@

 

Il recherchait le meilleur

Il trouva le mec plus ultra

 

@@@

 

Souffrant de vague à l’âme

Il eut un malaise vagal

 

@@@

 

A ceux voulant pacifier

Il ne faut pas s’y fier

 

@@@

 

Ce con il ne gagnait jamais

Il finissait toujours second

 

@@@

 

Elle lui refusa un petit bonheur

Ce n’était pas sa bonne heure

 

@@@

 

pourquoi-vache-rit-tire-langue-L-1.jpeg

 

Il disait qu’elle était mauvaise langue

Il ne l’avait même pas essayée

Il ne l’avait même pas goûtée

 

@@@

 

Les vieilles familles

Ne sont pas toujours

Des familles de vieilles

Quoique… !

 

@@@

 

216x0

 

La macroéconomie

N’est pas une économie de maquereaux

La Maqueron économie non plus

Quoique… ?

 

@@@

 

Porté sur l’alcool

Il picolait sec

Des vins doux

 

Fotolia_33237649_Subscription_XXL.jpg

PAS SÉRIEUX de Denis BILLAMBOZ

APHORISMES 

 

Pour son joyaux anniversaire

Il lui offrit un diamant

 

719852_3UPDRQLDXQ3N2QCC1WPS4PNCK7L8ZU_13-4_H191550_L.jpg

@@@

 

Elle l’invita pour la forme

Il accepta pour ses formes

 

@@@

 

Les bas c’est plus raffiné que les collants

C’est évident

Ca bas de soie

b82ad933.jpg

@@@

 

Son commerce se développant

Il transféra son affaire

Dans le quartier de La Défonce

 

@@@

 

J’ai assisté à un grand match de « Voilà Ball »

Les deux intervenants se sont livrés une belle joute

Ils s’adressaient des balles de « voilà » en rafale

Devant un tel déferlement, le jury déclara le match nul

Voilà !

 

@@@

 

A la cour du Prince

Un jeune troubadour

Confondit un haut de page

Avec un rot de page

Son lai en fut gâché

Comme lait caillé

 

@@@

 

Belles et putes : diaboliques !

 

@@@

 

Pour les séduire

Il prescrit du fer aux nonnes

 

@@@

 

Ses jours étant comptés

Il régla la taxe de ses jours

 

@@@

 

La main de ma sœur

Est aussi efficace

Que la main de masseur

Pour soulager les crampes

 

@@@

 

Elle était vraiment peu sexy

C’était miction impossible

 

@@@

 

Devant la statue d’une Vierge allaitante

Une vierge et ses tantes

Glissent un cierge en la fente

 

viergeallaitant.jpg

@@@

 

Il y avait ball trap au village

L’orchestre pétaradait

 

@@@

 

Vingt cons, vingt culs

Convaincus

Que le vin cuit

A vaincu les morpions

Qui l’eut cru ?

 

@@@

 

Il ne faut pas confondre

Branler du chef

Et

Se masturber les neurones

 

@@@

 

Dans le Doubs nous avons quelques sites célèbres

Dont le Saut du Doubs

Très belle cascade

Sur la frontière suisse

Ce qui a permis à un parlementaire

Cet oiseux calembour

En parlant de l’un de nos députés

Il le surnommait :

Le Sot du Doubs (sic)

la-cascade-du-saut-du-doubs-visorando-166.jpg

@@@

 

De voyage en Irlande

Je pensais bien manger

Mais dans un pays de « Mc » et « d’O’ »

Ce n’est pas évident

220px-McDonald's_sur_Times_Square.JPG

@@@

 

Militaire dans la trouée de Bâle

Ne craignant pas les trous de balles

Il se prenait pour Asdrubal

 

@@@

 

Dans mon quartier

On peut payer en liquide

Au noir

On peut payer en poudre

En blanche

 

@@@

 

Il avait attrapé une maladie pas nette

La coquelouche

 

@@@

 

Elle lui avait posé un lapin assaisonné

Un lapin d’épices

 

Lapin-en-pain-d-epices-39-0c.jpg

@@@

 

Il s’est cassé une dent

En croquant un piercing

Dans du lard gothique

 

$_35.JPG

@@@

DÉCADENCE suivi de SOIR NOIR par DENIS BILLAMBOZ

DÉCADENCE

 

Vague bleue

Vague rose

Marée marine

Marée noire

 

Le pays rugit

Le pays s’avilit

Le pays se liquéfie

Le pays est puni

 

Ils n’ont pas servi

Ils se sont servis

Ils voulaient être aimés

Ils ne savaient pas aimer

 

Noyés dans la décadence

Ils ont connu la déchéance

Laissant le pays en déshérence

Pauvre France

 

13798859.jpg

 

SOIR NOIR 

 

Vague bleue

Vague rose

Marée marine

Marée noire

 

Déferlent les flots

Coulent les mots

Inondent les pages

Remplissent les plages

 

Les urnes parlent

Le peuple s’alarme

Les élus se défilent

Nos enfants se méfient

 

C’est la France

Qui entre en décadence

Oubliant son histoire

Un soir de désespoir

 

133196-drapeau-une-jpg_43466.jpg

CHOUCHOU suivi de SOLITAIRE par Denis BILLAMBOZ

une-femme-se-douche-11282560aziaf.jpg?v=1 

CHOUCHOU

 

Chouchou

Je me douche

  

Attends

La mi-temps

 

Chouchou

Je me couche

  

Un moment

Juste un instant

  

Chouchou

Y a une mouche

 

Fais du vent

En chantant

 

Chouchou

Embrasse-moi sur la bouche

  

Le temps

De me laver les dents

  

Chouchou

Je me touche

 

J’entends

Je sens

 

Oh mon petit chat

Tu dors déjà

 

duckiediamsg_1.jpg

 

SOLITAIRE

 

Joue contre-jour

Jour après joue

Joue après jour

Jour contre joue

 

Jouer pour jouer

Jouer pour jouir

Jouet pour jouer

Jouet pour jouir

  

Parée d’un bijou

Elle a osé un jeu

Avec son joujou

Jeu pas pour deux

 

Plaisir sans joie

Plaisir dégoût

Plaisir sans émoi

A jeter à l’égout

DEBORDEMENT suivi de PAROLES EN L’AIR, par Denis BILLAMBOZ

Débordement

 

Je suis rempli de motsiinstallationurbaine_rivieredelivres_c_aliciamartinthumb_0.jpg

Et je n’ai rien à dire

J’ai trop de mots

Ils m’étouffent

Ils m’asphyxient

 

Je les sue

Je les pleure

Je les bave

Je les pisse

Je les éjacule

 

Je les jette sur la feuille

Je les abandonne en vrac

Je pisse de la copie

J’écris un livre

Un livre à succès

 

 

 

Paroles en l’air

 

Il a pris la parole2705399776_4.gif

                           Il pérore

Ses mots s’envolent

                           Dans le désordre

Ils carambolent

                           Comme lutins retors

En folle farandole

                          Qui déborde

Ils s’affolent

                         Se tordent

Se dérobent

                         Sèment le désordre

Propulsent la parabole

                         Dans le décor

Déforment les paroles

                        Les dévorent

Altèrent les symboles

                        Comme des butors

 

Les membres n’ont rien compris

                        Les membres ont approuvé

Les membres n’ont pas d‘avis

                       Les membres ont voté

Il a pris la parole

                       Ils n’ont pas compris

Il a péroré

                       Ils ont voté

Ainsi va le monde

                       En une folle ronde

COULEURS suivi de COULEURS FUTURES par Denis BILLAMBOZ

Couleurs

 

Et jaune et rouge

Et bleu et vert

Brillent et scintillent

 

Et rouge et jaune

Et vert et bleu

Poudroient et chatoient

 

Et jaune et rouge

En un mélange

Croque l’orange

 

Et bleu et vert

Dans la cuvette

Joue à la violette

 

Et joue les couleurs

Pour le bonheur

De tous les barbouilleurs

 

Larmes de joie

Flaveurs de délice

Saveur du plaisir

 

puzzle-artstones-kandinsky-jaune-rouge-bleu.jpg

Kandinsky, Jaune, rouge, bleu, 1925

 

Couleurs futures

  

Peste brune

Peste noire

Péril jaune

Armée rouge

Vague bleue

Vague rose

Marée noire

Marée marine

 

Elle est en couleur notre histoire

Couleurs de déboires

On nous laisse le noir

Comme seul espoir

 

On a perdu la peinture

Pour teinter notre futur

Pour le faire reluire

Notre avenir est obscur

 

Mais nous serons meilleurs

Si nous trouvons dans les fleurs

Toutes les couleurs

De notre bonheur

 

tumblr_n90ljqJRxw1thzqz4o1_1280.jpg

Rothko, Rouge lumineux sur noir, 1957