EN PANNE (de textes) !

Je suis en panne de textes. C’est la fin de l’année, tout se fait rare. Mon fournisseur ne m’en livre plus. Il faut dire que je n’ai plus payé mes factures depuis l’été. Et les copains, que je n’ai cessé de taper, sont à court. Pour eux aussi, c’est la crise, leurs muses leur font la gueule, elles veulent partir au soleil pour se ressourcer. Les granzécrivains ? Ils demandent si cher qu’il faut se priver de tout pendant des semaines pour un texte qui ne casse rien, les rats. Les soldes ? Que des secondes mains, des textes cent fois lus, que tout le monde connaît par cœur. Reste la main d’œuvre au noir, les travailleurs transfrontaliers, les Sans-papiers… Mais ils demandent vite des publications, de la renommée, de passer à la télé, de faire la une du quotidien de leur région… Ils ne savent plus se mettre au service des indigènes qui les ont recueillis, le cœur sur la main, avec une tranche de pain sec et un verre de lait de ferme. Non, les nègres ne sont plus ce qu’ils étaient et tout cela ne me fait pas avancer d’une ligne. Donc, si vous avez un petit texte qui traîne, dont vous ne savez que faire, qui encombre vos tiroirs, ne le donnez pas au Textethon, ils en ont assez. Versez-le plutôt dans ma boîte mail, cela fera un auteur heureux.

 

7 commentaires sur “EN PANNE (de textes) !

  1. Une solution pour Eric ?
    Demander de l’aide aux dames, elles ont toujours en stock une réplique à mettre à votre disposition.
    Ou alors :

    *

    Penchants retors.
    Il propose à ses lecteurs
    un cours de math.
    Avec des lunettes
    gratuites.

    *

    Ce tanka sans prétention pourra toujours boucher un trou si tes poches sont, à ce point, vides.

    Bon réveillon (à toutes et tous).

    J'aime

  2. Un drame , un vrai ! La misère, celle qui ronge ! Mais, tant qu’il y a de l’avis y a de l’espoir et de l’avis je suis sûr que tu en as au moins un !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.